Navigation principale


Bienvenu(e), invité(e)
Utilisateur:

Mot de passe:


Se souvenir

[ ]
[ ]
[ ]
 Membres vus aujourd´hui: 2
Actuellement connecté
 Membres: (0)
 Invité(e)s: (38)


Forums
<< Sujet précédent | Sujet suivant >>   
Côté hordeux : La reconquête de Zalane par les Trolls

Auteur Message
Temax
21 juillet 2010, 17:20
Membre enregistré #469
Inscrit(e) le: 18 septembre 2009, 14:04
Messages: 1230

 

Pendant que nos amis Gnomes partent reconquérir leur cité, les trolls partent, eux, récupérer leurs îles.

La chute de Zalazane

 

Deux ans se sont écoulés depuis que les Trolls Darkspear (Sombrelance), les plus réalistes et les plus loyaux de leur race, ont été chassés des îles de l’Echo, par le sorcier-docteur Zalazane. L’immense pouvoir de la magie des Trolls de la Jungle a fait perdre toute raison à ce traître, mais le peuple de Vol’jin, rancunier et tenace, a décidé de mettre fin à cette injuste prise de contrôle sur leur territoire d’adoption.

La chute de Zalazane

Les ennemis de Zalazane rassemblés

Ancien élève du maître Gadrin, conseiller politique et puissant sorcier des Darkspear depuis l’époque du chef Sen’jin, Zalazane a vu ses pouvoirs de magicien vaudou se décupler depuis l’installation de sa tribu dans les îles de l’Echo, au large de Durotar, après l’allégeance faite par les Trolls au chef de la Horde Thrall. Comptant sur sa pratique imposante de la magie noire, Zalazane a décidé de prendre le contrôle de ses congénères et de les retourner contre la Horde. Préférant la fuite et l’exil chez leurs alliés Orcs, les sujets du chasseur des ombres Vol’jin ont à de nombreuses reprises ces dernières années tenté de reconquérir leur nouveau foyer, sans succès définitif.

La chute de Zalazane

Les paradisiaques îles de l’Echo… Une destination encore sur liste noire.

En effet, Zalazane, ayant apprivoisé les noirs secrets des Loa de la mort et de la magie démoniaque, parvenait toujours à revenir d’entre les morts après les rapides expéditions punitives des nouvelles recrues de la Horde. Si l’on essayait de rapporter sa tête en gage de la victoire tant espérée, au moment de la sortir pour prouver la fin du maléfique sorcier, un charme substituait à cette preuve des cailloux peints, des noix de coco ou une tête d’un Troll innocent sacrifié pour l’occasion.

La chute de Zalazane

L’ennemi, le puissant et malade-dans-sa-tête Zalazane.

Mais Zalazane a trompé la mort une fois de trop. Ses maléfices ne sont pas de taille pour l’armée que Vol’jin a décidé de recruter, et son rire terrifiant a résonné pour la dernière fois dans les îles Echo. Se croyant à l’abri derrière son masque de bois peint ensorcelé, ses abominations qui rendraient jaloux les Réprouvés et ses nuées de Trolls asservis par le vaudou, l’ennemi numéro un des Darkspear vit son ultime heure.

La chute de Zalazane

Le chef Vol’jin, audacieux et revanchard.

De nombreux combattants de la Horde voient en la reconquête des îles de l’Echo, qui seraient renommées îles Darkspear, une occasion de démultiplier la puissance de leur faction. Les Trolls de Zalazane sont en surnombre par rapport à ceux de Vol’jin, et leur libération permettrait aux forces Darkspear de devenir parmi les meilleurs alliés des Orcs, des Tauren, des Elfes de Sang et des Gobelins. C’est pourquoi Vol’jin a récemment lancé un cri de guerre, ralliant tous les guerriers sensibles au sort des Trolls de la Jungle.

La chute de Zalazane

 

Les Trolls seront sans pitié à l’égard de celui qui a corrompu de nouveau leur race, alors qu’ils avaient abandonné les plus sauvages de leurs coutumes, comme le cannibalisme et la magie noire. Vol’jin connaît l’intérêt que représenterait une réelle terre des Darkspear pour ses frères d’armes d’autres races, mais ses motivations sont réellement personnelles. C’est un affront fait à l’idéal de son père Sen’jin, dont le village côtier de sa tribu porte le nom. Sen’jin a lutté toute sa vie et a fait des compromis pour obtenir à ses sujets de meilleures conditions de vie. Et pour arriver à ses fins, Vol’jin n’a pas hésité à faire appel à ses conseillers Zen’tabra, Zild’jian, Vanira, le champion Uru’zin, le sorcier-docteur Hez’tok, mais aussi à une force bien plus noire et plus ancienne…

La chute de Zalazane

Le Loa Bwonsamdi, que les Haïtiens connaissent sous le nom de « Baron Samedi ».

L’esprit-Dieu Bwonsamdi, Loa des morts Darkspear, était le seul être éternel que les Trolls de la Horde acceptaient encore de révérer lorsqu’ils se sont installés sur les îles de l’Echo. Mais lorsque Zalazane a chassé les Darkspear qui refusaient son joug, Bwonsamdi a continué d’assurer le passage des morts de la tribu vers l’autre monde. Alors que les partisans de Vol’jin ont perdu de vue la religion et les rituels respectueux qu’ils devaient à leur puissant Dieu, et que ceux de Zalazane ont pratiqué une magie noire réservée aux êtres de l’autre monde, la colère de Bwonsamdi a grandi, et c’est à la fois pour normaliser leurs relations et pour demander son aide que Vol’jin s’est rendu sur les îles de l’Echo avec des alliés pour invoquer le Baron.

La chute de Zalazane

Le Ju-Ju, un ingrédient grossier à base de crânes, mais assez puissant pour constituer la base de la magie trolle.

Après de sévères remontrances à Vol’jin pour son manque récent d’attentions, il a promis aux Darkspear de les aider dans la lutte pour reprendre à Zalazane les îles de l’Echo, à condition qu’ils prouvent leur valeur dans un combat contre ses serviteurs et lui-même, et qu’ils reprennent la pratique liturgique après leur victoire et leur installation. Purifiant leurs rangs du traître Jun’do, au service de Zalazane, et combattant avec respect et courage leur Dieu (en Hébreu, une épreuve qui confère le titre d’« Israël ») pour lui prouver leur dévotion, les Trolls Darkspear ont obtenu l’aide des forces de la mort, zombies sans repos et autres guerriers tiki.

La chute de Zalazane

Ces îles seront le théâtre de la dernière bataille contre les oppresseurs du peuple Troll.

A l’heure où je vous parle se déroule le combat entre la Horde, les esprits de Bwonsamdi à leurs côtés, et les infâmes sortilèges de Zalazane. Le Loa fait revenir un à un à la raison les Darkspear en esclavage, Zalazane se retrouve acculé, et trouve tout de même le moyen de la ramener. Mais son bouclier de magie impénétrable n’est pas de taille face à la puissance de la mort, qui n’accepte pas que l’on empiète sur ses plates-bandes, et saute comme un voile de courtisane. Terrifié, Zalazane voit son pouvoir disparaître en un instant, et la terrible colère du Baron le fait exploser sur place.

La chute de Zalazane

La fin d’une page atroce de l’histoire des Trolls. Tu ne nous manqueras pas.


Vol'jin dit : Une fin appropriée pour un troll si abject. Merci à toi, cher Bwonsamdi, de la part de tout mon peuple. Nous allons désormais t’honorer comme nous le devons.

Bwonsamdi dit : Il sera bon d’entendre à nouveau les tambours des Darkspear résonner à travers les îles. Fais bien attention à toi désormais, fils de Sen’jin. Bwonsamdi t’attendra… De l’autre côté de la Mort.

Nous n’avons pas de mot, au Front de Libération Troll, pour décrire la joie qui nous saisit à chaque fois que nous pensons à cette victoire tant espérée, au retour à notre terre. Bien sûr, ce n’est qu’une victoire locale, mais les Darkspear ont désormais une capitale à eux, et cela vaut toutes les conquêtes du monde. Quoi qu’il en soit, nos problèmes ne sont toujours pas résolus.

La chute de Zalazane

La chute de Zalazane

Ces fières bannières qui flottent, seraient-elles la preuve de notre bravoure ?

Les Trolls s’installent maintenant dans leur nouveau foyer, mais leur ancien refuge d’Orgrimmar a bien changé. Thrall, quittant ses fonctions de dirigeant, a nommé l’impétueux et belliqueux fils de Grom Hellscream à la tête de ses congénères. La Horde change de chef de guerre, et le chef Vol’jin n’a pas plus de considération pour Garrosh Hellscream que pour Zalazane. L’accusant, dans sa nouvelle forteresse située en plein milieu de la Vallée de la Force, d’être un réel danger pour toute sa faction et de porter encore la corruption des démons qui a tué son père, il semblerait que leur dispute mène à la sécession des Darkspear et de la Horde. Seuls les Tauren et les Orcs seraient désormais admis dans Orgrimmar.

La chute de Zalazane



[ Édité 22 juillet 2010, 09:25 ]
Retour en haut
Modérateurs:aihla, Minitonia, Nowwhat, Yøg, Dobromir, Agroma, Freijana, Yinløng, Espérãnce

Allez à:     Retour en haut


Fil d’informations pour ce sujet: RSS 0.92 Fil d’informations pour ce sujet: RSS 2.0 Fil d’informations pour ce sujet: RDF
.