Navigation principale


Bienvenu(e), invité(e)
Utilisateur:

Mot de passe:


Se souvenir

[ ]
[ ]
[ ]
 Membres vus aujourd´hui: 0
Actuellement connecté
 Membres: (0)
 Invité(e)s: (42)


Forums
<< Sujet précédent | Sujet suivant >>   
La blague du jour

Aller à la page   <<        >>  
Auteur Message
Mistëry
11 octobre 2018, 09:27
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1876

Devant les toilettes

Trois programmeurs attendent pour aller aux toilettes.

Le premier a terminé son affaire et se dirige vers les lavabos pour se laver les mains. Il se sèche très précautionneusement, pour cela il utilise serviettes après serviettes et s’assure que chaque parcelle de sa peau soit totalement sèche.

Se retournant vers les 2 autres, il annonce : « Chez Microsoft, nous sommes entraînés à être extrêmement minutieux ! »

Le second programmeur se dirige à son tour vers les lavabos. Pour se sécher il prend une seule serviette, et fait en sorte que chaque parcelle de la serviette soit rentabilisée. Il se retourne et réplique : « Chez Intel, nous ne sommes pas uniquement entraînés à être minutieux, mais également à être extrêmement efficaces ! »

Le troisième termine et se rend directement vers la sortie en lançant à la cantonade : « Chez Sun, on ne se pisse pas



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
12 octobre 2018, 08:41
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1876

Opposition

 

Le président de la république est le sujet de critiques de plus en plus virulentes.

À chaque nouvelle initiative de sa part, toute la presse d’opposition lui tombe dessus. Le président, à bout d’arguments, décide de convoquer une conférence de presse au bord de la Seine . Le jour dit, et devant les regards complètement surpris du public, il se surpasse et … il marche sur l’eau.

Le lendemain, dans toute la presse d’opposition, c’est l’avalanche : «Et en plus, il ne sait même pas nager !»



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
13 octobre 2018, 20:00
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1876

Le super bar

 

Un Anglais, un Américain et un Belge sont dans un bar à Paris.
Ils discutent et s’amusent et sont tous d’accord que c’est un endroit plaisant.

Alors l’Anglais dit : « C’est bien fun ici, mais à Londres, j’en connais un bien mieux qui s’appelle Chez Andrews. Là, tu achètes ta première bière, tu achètes ta deuxième bière, et Andrews lui-même te paye la troisième ! »

Mais l’Américain dit : « J’veux pas vous embêter, mais j’en connais un encore mieux !
Y’a un bar à New York qui s’appelle Chez John. Tu achètes ta première bière et John te paye la deuxième.
Tu achètes ta troisième bière et John te paye la quatrième ! »

Alors le Belge dit : « Vous pensez que c’est un endroit tripant ? Ecoutez bien ça. Chez nous, il y a un bar qui s’appelle Chez Jef Vanderbrul.
Vous ne me croirez pas, mais, Chez Vanderbrul, tu te fais payer ta première bière, tu te fais payer ta deuxième bière, tu te fais payer ta troisième bière, tu te fais payer ta quatrième bière, et là , tu peux aller dans une chambre au deuxième étage… et tu baises ! »

« Incroyable ! disent les deux autres. Est-ce que ça t’es réellement arrivé à toi ? »

« Non, répond le Belge, mais c’est arrivé à ma sœur ».



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
14 octobre 2018, 08:45
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1876

Le cheval et le mouton

 

A la ferme, le cheval est malade.Le vétérinaire dit au paysan :
– Si dans trois jours il n’est pas remis, il faudra l’abattre.

Le mouton qui a tout entendu, dit au cheval :
– Cheval, lève-toi !
Le cheval est trop fatigué.
Le deuxième jour le mouton insiste :
– Allez cheval, lève-toi vite !
Le cheval ne peut toujours pas.
– Le troisième jour le mouton lui dit :
– Lève toi sinon ils vont t’abattre !

Le cheval se lève enfin.
Heureux, le paysan appelle le vétérinaire:
– Je vous invite on va fêter ça autour d’un bon repas, pour l’évènement on égorge le mouton.

Moralité : Toujours s’occuper de ses affaires et se la fermer.



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
17 octobre 2018, 13:28
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1876

Harcèlement

 

Un homme vient déposer une plainte à la gendarmerie.
– Depuis des semaines, je n’arrête de recevoir des menaces par courrier !
– Ah ! Des lettres anonymes je suppose ?
– Pas du tout ! Elles sont toutes signées : EDF, Centre des Impots, recouvrement de créances…



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
17 octobre 2018, 13:30
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1876

Et encore une autre puisque j'ai oublié hier et avant-hier.

Ni logique, ni légal !

 

Un jeune étudiant en droit vient d’échouer à son examen.
Il vient donc voir son vieux professeur connu pour sa mauvaise humeur et son esprit très alerte.

Étudiant : Monsieur, je me demande si vous connaissez la réponse à un problème de droit qui me préoccupe.
Professeur : En effet jeune homme, sinon je ne serais pas professeur, n’est-ce pas ?

Étudiant : Très bien. Alors j’aimerais vous poser une question. Convenons, si vous le voulez bien, que si vous répondez correctement, j’accepterai le mauvais résultat de mon examen, mais que dans le cas contraire, vous me donnerez un  » A « .

Professeur : D’accord … quelle est la question ?
Étudiant : La question est la suivante : qu’est-ce qui est légal mais pas logique mais pas légal et finalement ni logique ni légal ?

Le professeur réfléchit longuement, tourne et retourne en tous sens ses immenses connaissances juridiques, mais ne trouve pas de réponse satisfaisante.
Beau joueur, il accorde un “A” à l’étudiant, transformant ainsi son échec en réussite à l’examen..

Dans l’après-midi, frustré et encore troublé par la question, le professeur réunit ses assistants et les plus brillants de ses élèves afin de leur soumettre la question et de l’aider à trouver la solution.

Professeur : Jeunes gens, sauriez-vous dire ce qui est légal mais pas logique ; logique mais pas légal et finalement ni logique ni légal ?

À son immense stupéfaction, tous les étudiants levèrent la main.

Le prof demande alors à son plus brillant étudiant : quelle est la réponse ?

Le brillant étudiant répond alors:
C’est très facile Monsieur, vous avez 75 ans et vous avez épousé une femme âgée de 30 ans, ce qui est légal mais pas logique.
Votre épouse a un amant âgé de 22 ans ce qui est logique mais pas légal.
Enfin, l’amant de votre femme a échoué à son examen et vous lui avez quand même donné un  » A  » ce qui n’est ni logique ni légal.



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
18 octobre 2018, 08:18
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1876

Maison de retraite idéale (presque)

 

Tout semble parfait, mais après un moment elle commence à se pencher lentement sur la droite. Immédiatement deux infirmières se précipitent et la remettent bien droit sur le fauteuil. Tout semble retourner à la normale quand elle commence à se pencher lentement sur la gauche. Les infirmières accourent et une fois de plus essaient de la remettre d’aplomb…

Quelques jours plus tard, la famille arrive pour voir comment va mammy.

– Tout se passe bien ici, ils sont gentils avec toi ?

– Oh oui les enfants ! C’est pas mal du tout ici, à part qu’ils ne me laissent pas péter.



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
19 octobre 2018, 08:56
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1876

Du bon choco

 

Une petite fille s’approche de sa mère et dit :
« Maman donne moi du chocolat ! »

La mère interloquée répond :
– Allons Sophie, qu’est-ce-qu’on dit ? S’il…
– S’il en reste encore ?



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
20 octobre 2018, 08:54
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1876

Au tribunal

 

La scène se passe dans le tribunal d’une petite ville de province dont je tairai le nom.

Le procureur appelle son premier témoin à la barre, une grand-mère très âgée.

Il s’approche d’elle et lui demande :
– Mme Jeanne, me connaissez-vous ?
Elle répond :
– Oh ! Oui je vous connais Me Van der Bruck. Je vous connais depuis votre enfance et sincèrement vous me décevez beaucoup. Vous êtes un grand menteur, vous trompez votre femme, vous manipulez les gens et vous êtes un médisant et un calomniateur. Vous pensez être « un as du barreau » alors que vous ne pouvez réaliser que vous n’êtes qu’une mauviette et que vous ne voyez pas plus loin que le bout de votre nez. Oh ! Oui je vous connais.

L’avocat surpris, ne sachant que faire, pointe l’autre avocat du doigt et demande :
– Mme Jeanne connaissez-vous l’avocat de la défense ?
Elle répond :
– Bien sur que le connais. Je connais Me Richard depuis qu’il est tout jeune. Il est paresseux, obèse et il est alcoolique. Il ne peut pas avoir de relation normale avec quiconque et il est l’un des pires avocats de toute la ville. Non seulement il a trompé sa femme avec 3 femmes différentes et l’une d’entre elles est votre femme. Oh ! Oui je le connais.

L’avocat de la défense est au bord de l’évanouissement.

A ce moment de l’audience, le juge demande aux deux avocats d’approcher de la barre, et avec un voix très calme leur dit :
– Si l’un d’entre vous demande à cette vieille si elle me connaît je vous envoie tous deux pourrir en prison pour complot.



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
21 octobre 2018, 10:06
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1876

La symphonie inachevée

 

Un président de société reçoit en cadeau un billet d’entrée pour une représentation de la Symphonie Inachevée de Schubert. Ne pouvant s’y rendre, il passe l’invitation à Didier G., son Directeur des Ressources Humaines. Seule condition, que le DRH lui fasse un mémo sur la qualité du concert.
Le lendemain matin, le président trouve sur son bureau le rapport de Didier G., le DRH :

1 – les quatre joueurs de hautbois demeurent inactifs pendant des périodes considérables. Il convient donc de réduire leur nombre et de répartir leur travail sur l’ensemble de la symphonie, de manière à réduire les pointes d’inactivité.

2 – les douze violons jouent tous des notes identiques. Cette duplication excessive semblant inutile, il serait bon de réduire de manière drastique l’effectif de cette section de l’orchestre. Si l’on doit produire un son de volume élevé, il serait possible de l’obtenir par le biais d’un amplificateur électronique.

3 – l’orchestre consacre un effort considérable à la production de triples croches. Il semble que cela constitue un raffinement excessif, et il est recommandé d’arrondir toutes les notes à la double croche la plus proche. En procédant de la sorte, il devrait être possible d’utiliser des stagiaires et des opérateurs peu qualifiés.

4 – la répétition par les cors du passage déjà exécuté par les cordes ne présente aucune nécessité. Si tous les passages redondants de ce type étaient éliminés, il serait possible de réduire la durée du concert de deux heures à vingt minutes.

Nous pouvons conclure, Monsieur le Président, que si Schubert avait prêté attention à ces remarques, il aurait été en mesure d’achever sa symphonie.



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
22 octobre 2018, 07:50
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1876

C’est pas de l’amour ça ?

 

Deux petites vieilles se croisent dans la rue

– Comment vas-tu Marguerite ?

– Oh ! Je n’ai pas le moral… Je viens de perdre mon mari !

– Ah bon ! Qu’est-ce qui s’est passé ?

– Je l’ai envoyé dans le jardin chercher des carottes et des poireaux pour faire la soupe. Il a été pris d’un malaise. J’ai appelé les secours, quand ils sont arrivés, il était déjà mort. Une crise cardiaque…

– Qu’est-ce que tu as fait alors ?

– Des pâtes… !…………………….



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
23 octobre 2018, 08:18
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1876

Lifting

 

Une femme mure, égocentrique et aisée décide de se faire un lifting.

Elle fait donc la « tournée » des chirurgiens esthétiques et porte finalement son dévolu sur un médecin qui lui promet monts et merveilles grâce à une technique révolutionnaire.

Le chirurgien lui explique le déroulement de l’opération :
– Je vais placer une vis derrière chacune de vos oreilles. Ainsi, à chaque fois que vous en ressentirez le besoin, vous tournerez les vis d’un quart de tour pour tendre un peu votre peau…

L’opération se déroule parfaitement et la dame est ravie.

Et de temps à autres, elle donne un petit tour de vis, histoire d’être toujours parfaitement liftée.

Mais après quelques années, elle se prend à noter des poches de plus en plus importantes sous ses yeux, poches qu’elle ne parvient pas à « gommer » malgré les vis…

Furieuse, elle retourne voir le docteur pour lui demander des explications.

Le chirurgien répond :
– Madame, ce ne sont pas des poches que vous avez sous les yeux, ce sont vos seins. Et si vous n’arrêtez pas de tourner ces vis, vous aurez bientôt de la barbe…



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
25 octobre 2018, 08:46
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1876

Insomnie

 

C’est Carlos Boutier, le grand boxeur, qui souffre d’insomnies à répétition…

Son entraîneur, alerté par la baisse de forme de son poulain, l’incite à consulter un médecin.

Chez le généraliste, Carlos se confie :
– Vous comprenez docteur, c’est plus possible, à force de ne plus dormir, je n’arrive plus à récupérer et si ça continue, je vais perdre des combats. Il faut que vous trouviez une combine, mais attention: pas de somnifère because ‘dopage’…

Le médecin réfléchit et lui conseille :
– Écoutez, comme on ne peut pas utiliser de calmant ni de somnifère avec vous, on va en revenir aux bonnes vieilles méthodes : vous allez compter les moutons !

Une semaine plus tard, le boxeur est de retour dans le cabinet du médecin :
– Docteur, il va falloir trouver autre chose. Les moutons, c’est pas possible : à chaque fois que j’arrive à 9, je me relève…



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
26 octobre 2018, 09:07
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1876

Les cacahuètes

 

Dans un bus rempli de petits vieux en pèlerinage à Ste Anne de Beaupré, une mamie tapote sur l’épaule du chauffeur, et lui tend une bonne poignée de cacahuètes.
– Merci, j’avais un petit creux.
– Ça me fait plaisir.

Cinq minutes plus tard, elle lui en offre encore. Et encore. Au bout d’une dizaine de poignées, le chauffeur lui demande…
– Mais vos amis n’en veulent pas ?
– Oui, mais voyez-vous, avec nos dents, on ne peut pas les mâcher. Y’a que le chocolat autour, qu’on aime…



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
27 octobre 2018, 08:29
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1876

Absence

 

Un petit garçon a manqué une journée de classe. En arrivant le lendemain il dit à son institutrice :

– Excusez mon absence maîtresse, c’est parce que mon papa a été brûlé.


– Je suis désolée pour lui, fait l’institutrice. Il a été brûlé sérieusement ?


– Oh oui Madame ! vous savez au crématorium ça rigole pas tellement !



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Aller à la page   <<        >>  
Modérateurs:aihla, Minitonia, Nowwhat, Yøg, Dobromir, Agroma, Freijana, Yinløng, Espérãnce

Allez à:     Retour en haut


Fil d’informations pour ce sujet: RSS 0.92 Fil d’informations pour ce sujet: RSS 2.0 Fil d’informations pour ce sujet: RDF
.