Navigation principale


Bienvenu(e), invité(e)
Utilisateur:

Mot de passe:


Se souvenir

[ ]
[ ]
[ ]
 Membres vus aujourd´hui: 0
Actuellement connecté
 Membres: (0)
 Invité(e)s: (54)


Forums
<< Sujet précédent | Sujet suivant >>   
La blague du jour

Aller à la page   <<        >>  
Auteur Message
Mistëry
02 juillet 2019, 08:05
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1893

Au suivant

Quand j’étais plus jeune, je détestais aller aux mariages parce que mes vieilles tantes et mes grands parents venaient près de moi, me donnaient une grande claque amicale dans le dos en lançant un joyeux :


– T’es l’prochain, gamin !

Ils ont arrêté cette stupide blague quand j’ai commencé à la leur faire aux enterrements !



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
03 juillet 2019, 07:34
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1893

Quatre fois de suite…

C’est un homme d’âge très mur, du style 80 balais.

Il se rend chez le docteur :
– Docteur, j’ai un petit soucis. Voilà, j’ai une petite amie depuis un mois, du genre jolie petit canon de 20 ans.
– Eh bien, je ne vois pas où est le souci, dit le médecin souriant.
– Ben voila. Le problème est quand je vais coucher chez elle. Le premier, j’y arrive bien, sans soucis. Le deuxième, ça va assez aussi.

Le médecin est surpris des prouesses du vieil homme.

– Puis vient le troisième où je commence à fatiguer, et au quatrième je cale.
– Mais enfin, à votre age, quatre fois de suite. C’est extraordinaire.
– Oui mais ma copine, elle habite au cinquième…



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
04 juillet 2019, 11:27
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1893

Révélations en cascade

 

Un policier arrête une voiture à l’entrée de l’autoroute, il fouille la voiture et trouve une valise remplie de billets :

– Fantastique ! répond le conducteur.
– Qu’allez vous faire de tout cet argent ? demande l’agent.
– Je vais en profiter pour payer mon permis de conduire !
La passagère à côté de lui dit aussitôt :
– Ne l’écoutez pas ! Il dit n’importe quoi quand il est saoul !
Sur ce, le passager derrière ajoute :
– Je le savais qu’on aurait que des emmerdements avec une voiture volée !



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
06 juillet 2019, 08:18
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1893

L’examen

La veille d’un examen final de physique, deux amis se rendent à une soirée bien arrosée et se réveillent en retard.
Et, bien sûr, ils avaient très peu étudié.

L’un d’eux eut une idée pas bête. Il alla voir le professeur et lui expliqua qu’ils avaient été visiter une vieille tante à l’extérieur de la ville et avaient décidé de dormir là, ils se lèveraient tôt pour venir faire leur examen.
Mais voilà, ils eurent une crevaison, d’où leur retard.

Comme c’étaient de bons étudiants, le professeur leur dit qu’ils pourraient faire un examen demain matin. Le lendemain, le prof de physique fit asseoir les deux étudiants dans deux salles différentes. L’examen ne comportait qu’une question de 100 points :

Quelle roue ?



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
07 juillet 2019, 12:16
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1893

La chambre d’hôtel

Dans une petite ville de province, un représentant de commerce avait décidé de faire étape pour la nuit.
Malheureusement pour lui, il n’y avait qu’un seul hôtel, et toutes les chambres étaient réservées.

Le représentant insiste alors auprès de l’aubergiste:
– Vous devez me trouver une place pour dormir, même un lit n’importe où, je suis complètement vanné !

L’aubergiste lui répond:
– Ben, j’ai bien une chambre avec deux lit qui n’est occupée que par une personne… Et je suis sûr que cette personne serait ravie de partager sa chambre ainsi que le prix de sa chambre avec vous… Mais pour tout vous dire, cet homme est un ronfleur de la pire espèce. à tel point que ses voisins des chambres à côté viennent se plaindre ici tous les matins. Bref, c’est vous qui voyez.
– Pas de problème, je prends la chambre. Je suis trop crevé !

L’aubergiste fait faire connaissance aux deux locataires de la chambre et les laisse dîner. Le lendemain matin, le représentant descend prendre le petit déjeuner, et contrairement à ce que pensait l’aubergiste, il a l’œil vif et semble en pleine forme et bien reposé. L’aubergiste lui demande:
– Vous avez réussi à dormir?
– Oui sans problème
– Les ronflements ne vous ont pas gêné?
– Pas du tout, il n’a pas ronflé de la nuit
– Comment cela?
– Eh bien, l’homme était déjà au lit quand je suis rentré dans la chambre. Alors je me suis approché de son lit et j’ai été déposer un baiser sur ses fesses en disant « Bonne nuit ma beauté »… Et le gars a passé le reste de la nuit assis sur son lit à me regarder.



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
08 juillet 2019, 08:55
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1893

Il y a des situations qui ne s’expliquent pas !

 

Un homme rencontre un de ses copain qui a le nez cassé et les deux yeux au beurre noir.

– Qu’est-ce qui t’es arrivé ?

– Ne m’en parle pas. Figure-toi que j’étais invité à un dîner. Et voilà qu’au dessert, le bouton qui fermait mon pantalon saute. Il y a des situations qui ne s’expliquent pas vois-tu ?

– Ah bon comment ça ?

– Et bien comme je n’avais pas de ceinture, tu vois le souci… Alors discrètement je demande à la maîtresse de maison où je pourrais trouver du fil et une aiguille en lui expliquant mon problème. Elle me dit qu’elle va m’arranger ça, m’emmène dans sa chambre, sort sa boîte à couture et me dit que ce n’est pas la peine d’ôter mon pantalon. Elle recoud le bouton en deux minutes, fait un nœud, et elle se penche pour couper le fil avec ses dents… Manque de pot, c’est à ce moment là que son mari est entré dans la chambre… Il y a des situations qui ne s’expliquent pas !



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
09 juillet 2019, 08:15
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1893

Le jeune couple

 

C’est un jeune couple, dont la femme pense être enceinte, elle dit à son mari :
– Au fait chéri, cet après midi je vais voir mon gynécologue pour savoir si je suis enceinte.
– Ne me fais pas attendre jusque ce soir, ma douce, tu me téléphoneras au garage pour me dire ce qu’il en est.

Mais …Déception ! Le spécialiste lui dit qu’elle n’attend pas un enfant mais qu’elle souffre d’aérophagie.

De retour à la maison, elle téléphone au garage pour l’annoncer à son mari :
– Allô, bonjour monsieur, je voudrais faire une commission à mon mari Pierre, mais ne le dérangez pas, dites-lui simplement que je ne suis pas enceinte mais que je fais de l’aérophagie. Merci, au revoir.

Le soir, le mari rentre du travail, le visage défait, l’air en colère. Il s’adresse à son épouse :
– Dis donc chérie, qu’est ce que tu es allée leur raconter au garage ? Toute la journée mes collègues de travail n’ont pas cessé de me dire : « Hé, Pierrot ! Amène ta biroute, on a un pneu à regonfler ! ».



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
10 juillet 2019, 08:24
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1893

Le poète provençal

 

C’est un type qui arrive dans une ferme de Bigorre et qui demande l’hospitalité.

Le fermier lui demande ce qu’il fait dans la vie.
– Moi je suis poète, poète provençal, un troubadour quoi…

Le fermier accepte de l’héberger dans la grange. Puis il en parle à sa fille :
– Y a un type bizarre dans la grange, y dit qu’il est poète !

La fille étonnée décide d’aller voir ça de plus près, et elle va dans la grange
– Alors comme ça, vous êtes poète ?
– Ben ouais, je fais des vers, des rimes, c’est quoi ton nom ?
– Moi c’est Gervaise.
– Et ben Gervaise, viens ici que je te baise…

Il la prend, la couche sur le foin et lui fait son affaire, bim, bam, boum…

Ravie, la fille revient voir son père :
– Il est super ce gars !! Y fait des supers poèmes !!

La mère dit :
– Bon ben moi aussi je vais voir ça …
– Alors comme ça vous faites de la poésie ? demande-t-elle …
– Vouais ! Je suis un barde, un troubadour, c’est quoi ton nom ?
– Moi c’est Pauline…
– Ah Pauline, viens par là que je te pine !…

Il se rue sur elle et rebelote, bim, bam, boum dans le foin.

La mère retourne à la ferme :
– Extra, y m’a fait un grand poème, Boudiou que c’était beau !!

Le mari dit alors :
– Vingt Diou ! y faut que j’aille voir ça moi aussi.

La mère et la fille se jettent alors sur lui en criant :
– HERCULE !! NON !, N ‘Y VAS PAS !!!…



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
11 juillet 2019, 08:05
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1893

L’informaticien naufragé

 

Un informaticien pris dans une tempête fait naufrage et manque de mourir plusieurs fois quand une vague démente le rejette sur le rivage d’une île déserte. Épuisé, il se traîne sur le sable puis réussit à trouver un creux de rocher où il s’établit tel un Robinson.

Les semaines et les mois passent, notre homme subsistant grâce au lait de coco et à quelques bananes vertes est dans une profonde solitude. Au bord de la dépression, barbu et demi nu, tellement désespéré il décide d’aller se noyer, c’est alors qu’il entend une voix féminine :
– Hello !

Délire ? Hallucinations ? Une superbe femme, habillée chic-ville et parfaitement maquillée lui fait signe.
– Que vous arrive-t-il cher ami ?
– Heu, je suis naufragé, je me croyais seul sur une île déserte.
– Mais je le croyais aussi jusqu’à ce que je vous aperçoive. Je suis naufragée comme vous, depuis plusieurs années
– Plusieurs années ? Mais à vous voir on dirait que vous sortez du « France » et de ses galeries haute couture !
– Merci, c’est gentil ! En fait j’ai un petit métier à tisser en bois que je me suis fabriqué, et je tisse des fibres de coco. Pour la couleur j’ai trouvé de ravissants coquillages dont je tire une teinture .
– Mais ces bijoux ? poursuit l’homme, ahuri.
– Ils vous plaisent ? Je les ai fondus moi même à partir d’un minerai que j’ai découvert là bas à flanc de montagne. Mais suivez-moi, je vous invite plutôt à vous restaurer et à vous reposer chez moi, vous avez l’air épuisé.

Complètement hébété, l’homme la suit et découvre un superbe bungalow avec piscine. « Nom d’un chien, pense-t-il, elle est sacrement débrouillarde cette femme », et il s’affale sur le canapé.
– Je vous sers quelque chose à boire ? lui propose t-elle
– Heu, si c’est encore du lait de coco, non merci j’en ai ma claque.
– Du lait de coco ! Qu’il est drôle ! Non bien sûr ! Je distille un petit alcool dont vous me direz des nouvelles. Avec ou sans glaçons ?

Plus étonné de rien, le type boit d’un trait quelque chose qui ressemble fort à du whisky, et se voit proposer par la jeune femme une étape dans la salle de bains :
– Vous trouverez un rasoir sur l’étagère.

Douché, rasé de près, détendu, il revient au salon et voit son hôtesse vêtue d’un déshabillé transparent et très suggestif. Elle se colle contre lui et lui susurre à l’oreille :
– Dis moi chéri, je suis sûre qu’il y a quelque chose que tu n’as pas fait depuis très longtemps et qui te manque terriblement…

Décidément halluciné il lui répond :

– Non ??!!…Pas possible ! Je peux aller consulter mes e-mail en plus ??!



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
12 juillet 2019, 08:05
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1893

Chiens et chat…

 

Un berger allemand, un doberman et un chat décèdent.

Tous les 3 arrivent devant Dieu qui veut savoir en quoi ils croient.

Le berger allemand dit : “je crois en la discipline, l’entraînement et la loyauté envers mon maître”.
“Bien”, dit Dieu, “assieds toi à ma droite”.

“Doberman, en quoi crois-tu ?” demande Dieu. Le doberman répond :“Je crois en l’amour, le soin et l’amour de mon maître”. “Ahah”, dit Dieu, “tu peux t’asseoir à ma gauche”.

Puis il regarde le chat et demande: “et toi, en quoi crois-tu ?”
Et le chat de répondre : » Je crois que tu es assis à ma place »



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
14 juillet 2019, 08:35
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1893

Le jeune marié

 

Un jeune homme riche et très très timide se marie, pour les besoins de la cause, avec une jeune fille de bonne famille.
La journée se passe bien et le gueuleton (heu … le buffet) est une réussite. Enfin arrive la nuit de noces, atroce moment de vérité pour un jeune premier qui n’a jamais vu, ne serait-ce que le bout d’un sein et encore moins le reste …

Le lendemain, la jeune mariée va voir sa mère, en pleurant.
– Maman, c’est horrible. Il est nul. Il sait rien, et j’ai eu beau l’aider, lui montrer, il ne m’a rien fait.
– Attends, chérie, je vais m’en occuper tout de suite! répond la mère qui en a déjà vu des vertes et des pas mûres

Elle va voir son gendre :
– Alors, il parait que cette nuit, ce fut loin d’être … Ne t’en fais pas, il suffit de se dire que l’homme n’est en fait qu’un animal plus évolué que le chien. Tu as déjà vu faire les chiens, n’est-ce pas ?
– Euh oui, Madame.
– Eh bien, il suffit de faire comme eux, compris ???
– Oui, Madame.

Satisfaite, la belle mère va rassurer sa fille.

Le lendemain, la jeune fille va voir sa mère, en pleurant plus fort que la veille.
– Je ne sais pas ce que tu lui as dit, mais il est encore plus nul qu’hier.
– Ah bon, pourtant je croyais …
– Pourtant, tout avait bien commencé: Il m’a déshabillée et lui aussi s’est déshabillé mais alors après, il m’a flairé le derrière, et il est allé pisser contre l’armoire !!!



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
15 juillet 2019, 07:25
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1893

Le patient et le psychiatre

 

Docteur, j’ai un problème. Tous les soirs, quand je suis au lit, j’ai l’impression qu’il y a quelqu’un caché dessous. Alors, je me relève pour regarder sous le lit et, bien sûr, il n’y a personne. Je me recouche, mais au bout d’un moment, je me dis que je n’ai peut-être pas bien regardé. Alors je me relève pour vérifier de nouveau, sans résultat bien entendu. Bref, j’ai beau me dire que c’est idiot, je ressens toujours le besoin de m’assurer que personne n’est caché sous le lit. Ça dure toute la nuit …
Docteur, tout cela me pourrit la vie, pouvez-vous faire quelque chose ?
Le psychiatre : Hum… Je vois… obsessionnel compulsif… Comptez quatre ans d’entretiens de psychothérapie, à raison de trois séances par mois, et je vous guéris de votre obsession.
Le patient : Euh… Combien ça va me coûter, Docteur ?
Le psychiatre : 60 euros par séance. Donc 180 euros par mois, soit 2160 euros par an et donc 8640 euros au final.
Le patient songeur : Euh… je crois que je vais réfléchir.
Six mois plus tard, le psychiatre rencontre le type dans la rue, par hasard :
Alors ? Pourquoi n’êtes-vous jamais revenu me voir ?
Le patient : C’est que … 8640 euros … alors que mon livreur de pizza m’a résolu mon problème pour 30 euros seulement.
Le psychiatre vexé : Votre livreur de pizza ? Vraiment ? Et comment a-t-il fait ?
Le patient : Il m’a conseillé de scier les pieds de mon lit !
Bonne journée Docteur.



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
16 juillet 2019, 08:17
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1893

Adoption

 

Un couple se présente dans une école de langues. Nous voudrions apprendre le cambodgien avec la méthode accélérée…

– Ecoutez, dit le directeur, pour l’anglais, l’espagnol, pas de problème. Mais le cambodgien c’est une langue très difficile, surtout pour des Européens. Pourquoi voulez-vous l’apprendre en accéléré ?

– Parce qu’on vient d’adopter un petit Cambodgien d’un an, dit le mari. Alors dans quelques mois, quand il va commencer à parler, on voudrait comprendre ce qu’il dira…



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
17 juillet 2019, 07:54
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1893

Tout option

 

Un jeunot au volant d’un 4×4 Toyota customisée voit une Rolls se ranger à son côté à un feu tricolore. Le gars dans le custom demande au chauffeur de la Rolls :
– Il y a le téléphone dans la voiture ?
– Oui, bien sûr !
– Et le fax ?
– Nous avons ça aussi !
– La télé ?
– Oui, on la regarde rarement !
– Est-ce que ça peut faire couchette pour deux personnes à l’arrière ?
… Et là, le feu venant de passer au vert, le gars en Toyota démarre en trombe, laissant le chauffeur de la Rolls sur place, blême d’impuissance.

Dans l’après-midi, le proprio de la Rolls prend rendez-vous avec le garage pour une installation de couchettes à l’arrière de sa voiture.

Une semaine plus tard, il aperçoit le custom 4×4 garé sur un trottoir, les vitres arrières couvertes de buée et de la vapeur s’échappant à l’extérieur. Le gars à la Rolls s’arrête alors et vient frapper à la vitre :
– Hé là-dedans ! …
Après plusieurs ‘toc toc’, le conducteur du 4×4 sort la tête de l’habitacle, et le chauffeur de Rolls lui dit alors :
– Dites, moi aussi j’ai une couchette pour deux personnes à l’arrière !
La réponse du gars au 4×4:
– Et c’est pour me dire ça que tu me fais sortir de la douche ?



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
21 juillet 2019, 07:39
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1893

Le bol

Un grand antiquaire parcourt la campagne pour dénicher au meilleur prix des meubles ou des objets anciens.

Il arrive dans une ferme et voit un petit chat qui boit son lait dans une écuelle qu’il identifie immédiatement comme datant de l’époque romaine. Une pure merveille !

Cachant du mieux possible son enthousiasme, il dit au paysan :
– Ma femme a toujours eu envie d’avoir un chat. Si vous voulez vous débarrasser de celui-là, je vous l’achète…
– Pourquoi pas ? répond le fermier. Si vous me donnez deux cents euros, il est à vous.
– Marché conclu ! dit l’antiquaire.

Il sort deux billets de cent euros, les donne et ajoute nonchalamment :
– Pour qu’il ne soit pas trop dépaysé, je vais emmener son bol…
– Ah non ! fait le fermier, le bol vous le laissez ici ! Depuis le début de l’année, il m’a déjà fait vendre quinze chats…



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Aller à la page   <<        >>  
Modérateurs:aihla, Minitonia, Nowwhat, Yøg, Dobromir, Agroma, Freijana, Yinløng, Espérãnce

Allez à:     Retour en haut


Fil d’informations pour ce sujet: RSS 0.92 Fil d’informations pour ce sujet: RSS 2.0 Fil d’informations pour ce sujet: RDF
.