Navigation principale


Bienvenu(e), invité(e)
Utilisateur:

Mot de passe:


Se souvenir

[ ]
[ ]
[ ]
 Membres vus aujourd´hui: 0
Actuellement connecté
 Membres: (0)
 Invité(e)s: (36)


Forums
<< Sujet précédent | Sujet suivant >>   
La blague du jour

Aller à la page   <<        >>  
Auteur Message
Mistëry
29 août 2017, 09:06
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1881

Les sacs poubelle

 

Une vieille petite dame marche sur le trottoir tirant deux sacs poubelle. Tout à coup, un des sacs se déchire et laisse sortir des billets de 5 euros…

Remarquant cela, un policier l’arrête et lui dit :
– Madame, il y a des billets de 5 euros qui sortent de votre sac.

– oh vraiment ? Je dois retourner et voir si je peux retrouver les autres que j’ai perdus. Merci de me l’avoir signalé, dit la vieille dame.

– Un instant, madame pas si vite, dit le policier. D’où vient cet argent ?

– oh non ! répond la petite vieille. Ma cour arrière est près d’un stade de football et durant les parties, quelques fans viennent pisser à travers la clôture de mon jardin de fleurs.
Alors ce que je fais, je me tiens près de la clôture avec une paire de sécateurs et à chaque fois qu’un gars sort son attirail pour pisser, je lui dis que «c’est 5 euros ou je la coupe».”

Le policier ajoute en riant :
– C’est bien normal, et lui souhaite bonne chance.

Mais avant de continuer son chemin il lui demande :
– Et dans l’autre sac qu’est ce qu’il y a ?

– Vous savez, dit la petite vieille, tout le monde ne paie pas…!!!



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
31 août 2017, 09:07
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1881

Le jardin des délices

 

Intrigué par « Le Jardin des délices » qui est en fait le bordel de la ville, un petit garçon demande à son père :
– Papa, c’est quoi « Le Jardin des délices » ?
– Heu… C’est une crêperie ! Mais comme elle est très chère, c’est pour les grandes personnes.

Le lendemain, en douce, le petit garçon casse sa tirelire et va sonner à la porte du « Jardin des délices ».
– Qu’est-ce que tu veux, mon petit bonhomme ? lui demandent ces dames.
– On m’a dit que vous faites de bonnes crêpes. J’ai des sous, je peux payer !

Attendries, elles l’installent dans un petit salon et courent à la cuisine lui faire des crêpes.

Le soir, le petit garçon dit à son père :
– Tu sais, papa, je suis allé au « Jardin des délices ».
– Quoi ? tu as fait ça ?
– Oui. Je m’en suis tapé quatre. La première était un peu mollassonne, mais la deuxième et la troisième étaient vraiment bonnes, chaudes et tout ! La quatrième, ça commençait à faire beaucoup, j’ai pas réussi à finir…



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
01 septembre 2017, 07:43
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1881

Le coup de baguette

 

Une fée dit à un couple marié :
– Pour avoir été un couple si exemplaire depuis 25 ans, je vous accorde à chacun un vœu.

La femme dit alors :
– Je voudrais faire une croisière autour du monde avec mon mari adoré.

La fée agite sa baguette magique, et, abracadabra, des billets pour une croisière de rêve, apparaissent dans la main de la femme.

Maintenant c’est au tour du mari :
– Euh… c’est un instant très romantique mais une opportunité comme celle-ci n’arrive qu’une fois dans la vie. Alors je suis désolé ma chérie, mais j’aimerais avoir une femme 30 ans plus jeune que moi.

La femme est terriblement déçue mais un vœu est un vœu…

La fée fait un cercle avec sa baguette magique… abracadabra !

Et soudain : le mari à 80 ans!



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
03 septembre 2017, 08:48
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1881

Dans le train

 

Dans un train, les voyageurs s’ennuient.
L’un d’eux propose de raconter des histoires drôles pour passer le temps.
– J’en connais une bien bonne…C’est un Belge qui…
Son voisin se lève en protestant :
– Ah non monsieur ! Je suis Belge !
L’autre lui répond alors :
– Ce n’est pas grave, je vais la raconter lentement… !



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
04 septembre 2017, 15:00
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1881

La leçon

 

Dans une école du Médoc, l’institutrice apprend aux élèves les mesures de capacité.

Elle en arrive aux mesures des liquides et dit :
– La plus petite, c’est le millilitre. Puis viennent le centilitre, le décilitre, et la mesure de base qui est…

– Le litre ! crient les enfants.

– Très bien. Qu’y a-t-il au-dessus du litre ?

Et toute la classe en chœur répond :
– Le bouchon !



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
05 septembre 2017, 08:44
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1881

Le deuil

 

Madame Dupont est en deuil. Monsieur vient de mourir. Les amis, la famille défilent au domicile pour lui présenter leurs condoléances et rendre un dernier hommage au disparu, or, à chaque visite, Marie, la servante claironne :

– Médéme ! C’est une visite pour le mort !

À la fin, madame Dupont en a assez, et elle prend la petite Marie à part :

– Écoutez, ma fille, vous pourriez avoir un peu de respect, en la circonstance ! La prochaine fois, au lieu de dire « mort », vous direz « monsieur », comme lorsque mon pauvre mari était encore vivant. C’est compris ?

– Oui médéme.

C’est alors qu’on sonne à la porte, Marie se précipite, ouvre et claironne :

– Médéme ! C’est le croque-monsieur !



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
06 septembre 2017, 08:13
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1881

La première fessée

 

En raison d'une panne d'électricité, des ambulanciers ont répondu à l'appel d'une maman en train d'accoucher.

La maison était très sombre, donc l'ambulancier demanda à Catherine, une petite fille de 3 ans, de tenir une lampe de poche au dessus de sa maman, pour mieux voir et aider à délivrer le bébé ……..

Avec une grande attention, Catherine a fait comme il lui avait été demandé. La maman poussait et poussait et, après un peu de temps, le petit Malo est né.

L' ambulancier a soulevé le bébé naissant par les petits pieds et lui a tapé les fesses. Les ambulanciers remercièrent la petite Catherine pour son aide et lui demandèrent ce qui l'avait surprise sur ce qu'elle venait de voir.

Les yeux écarquillés, la petite Catherine âgée de 3 ans a réagi rapidement :

- Il a bien mérité sa claque sur les fesses ! Il n'aurait jamais dû entrer là-dedans…



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
07 septembre 2017, 13:28
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1881

La migraine

 

Un brave garçon est invité à dîner chez sa fiancée et ainsi faire la connaissance des parents de celle-ci.

Le repas touche à sa fin lorsque la jeune fille se plaint d’une forte migraine. Le jeune homme l’accompagne jusqu’à sa chambre… et ne redescend qu’une heure plus tard.

Le papa de la jeune fille lit son journal dans le salon. En voyant revenir le fiancé, il s’informe :
– Vous êtes restés bien longtemps auprès d’elle, mon garçon !
– Oui ! Elle n’était pas bien. Je lui ai donné un petit médicament.

Alors, le père observe le jeune homme, et lui répond:
– Bien, bien ! Maintenant que c’est fait, refermez donc votre armoire à pharmacie

 
 


***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
08 septembre 2017, 08:31
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1881

 

Un homme vient de mourir .

Le curé , lors de la cérémonie funèbre , s'étend en éloges :

-C' était un bon mari , un excellent chrétien , un père exemplaire ....

La veuve se tourne vers son fils et lui dit à l' oreille :

- Va jusqu'au cercueil et regarde si c'est bien ton père qui est dedans ???



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
09 septembre 2017, 08:26
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1881

Lettre à maman

 

Une mère rentre dans la chambre de sa fille qu’elle trouve vide. Sur le lit une lettre... Elle imagine le pire en ouvrant la lettre :

Maman chérie, Je suis désolée de devoir te dire que j’ai quitté la maison pour aller vivre avec mon copain. Il est l’amour de ma vie.

Tu devrais le voir, il est tellement mignon avec tous ses tattoos et son piercing et sa super moto.

Mais ce n’est pas tout ma petite maman chérie

Je suis enfin enceinte et Abdoul dit que nous aurons une vie superbe dans sa caravane en plein milieu des bois.

Il veut beaucoup d’enfants avec moi, c’est mon rêve aussi. Je me suis enfin rendu compte que la marijuana est bonne pour la santé et soulage les douleurs.

Nous allons en cultiver et en donner à nos copains lorsqu’ils seront à court d’héroïne et de cocaïne pour qu’ils ne souffrent plus.

Entre-temps, j’espère que la science trouvera un remède contre le sida pour qu’ Abdoul aille mieux.

Il le mérite vraiment tu sais !

Ne te fais pas de soucis pour moi maman, j’ai déjà 13 ans, je peux faire attention à moi toute seule et le peu d’expérience qui me manque, Abdoul peut le compenser avec ses 44 ans.

J’ espère pouvoir te rendre visite très bientôt pour que tu puisses faire la connaissance de tes petits enfants.

Mais d’abord je vais avec Abdoul chez ses parents en Algérie pour que nous puissions nous marier.

Comme ça ce sera plus facile pour lui pour son permis de séjour.

 

PS : Je te raconte des idioties maman, je suis chez les voisins ! 

Je voulais juste te montrer qu’il y a des choses bien pire dans la vie que le bulletin scolaire que tu trouveras sur ta table de nuit ...

***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
10 septembre 2017, 08:42
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1881

L’horoscope

 

En lisant l’horoscope que publie son magazine féminin préféré, une dame dit d’un ton désolé à son mari :

– Oh ! Que c’est bête ! Que c’est bête !

– Quoi donc ?

– Si tu étais né seulement un jour plus tôt, tu serais intelligent, courageux et passionné.



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
11 septembre 2017, 07:46
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1881

Résurrection

 

Le patron à son employé:

–  Est-ce que vous croyez à la vie après la mort ?

–  Heu, oui patron…

–  Ah ! alors tout va bien. Parce que hier, après que vous ayez quitté le travail plus tôt pour aller à l’enterrement de votre grand-mère, elle est passée pour vous donner un petit bonjour.



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
12 septembre 2017, 08:47
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1881

Dans un café

 

Un Français est en train de déjeuner dans un café, lorsqu’un Américain, mâcheur de chewing-gum, vient s’asseoir en face de lui :
– Vous mangez tout le pain en France ?
– Bien sûr.
– Nous aux States on ne mange que la mie. La croûte, on la stocke dans des containers, puis on la transforme en croissants qu’on envoie en France

Après un petit silence, l’Américain renchérit :
– Et avec le pain, vous mangez de la confiture ?
– Bien sûr !
– Eh bien, nous on mange des fruits frais, on ramasse et on stocke les pelures dans des containers, on les transforme en confiture qu’on envoie en France !

Le Français, excédé lui demande alors :
– Et vous que faites-vous avec les préservatifs usagés ?
– On les jette bien sûr !
– Eh bien nous on les stocke dans des containers, puis on les transforme en chewing-gum qu’on envoie aux États-Unis !…



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
13 septembre 2017, 08:04
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1881

Alice

 

Un camionneur s’arrête à un feu rouge, une blonde le rattrape. Elle sort de son auto en courant vers le camion et frappe sur la porte. Le camionneur descend sa vitre et elle lui dit :

– Bonjour, mon nom est Alice et je veux vous dire que vous perdez votre cargaison.

Le camionneur l’ignore et continue sa route.

Quand le camion s’arrête à un autre feu rouge, elle le rattrape encore une fois. Elle descend en courant de son auto et court au camion. Elle frappe sur la porte. Le camionneur redescend encore une fois sa vitre.

Elle lui dit comme si elle ne lui avait jamais parlé :
– Bonjour, je suis Alice et je veux vous dire que vous perdez votre cargaison.

Secouant la tête, le camionneur l’ignore encore une fois et continue son chemin. Le feu passe au vert, le camionneur embraye et poursuit sa route. Voyant que la blonde compte encore insister, c’est lui qui prend cette fois les devants. Il se dépêche, sort de son camion et court à l’auto de la blonde. Il frappe sur la portière, elle descend la vitre et il lui dit exaspéré :

– Bonjour, je suis André, c’est l’hiver et je conduis un CAMION DE SALAGE !!…



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
14 septembre 2017, 08:10
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1881

Le cadeau surprise

 

Un jeune, homme, tout ce qu’il y a de plus correct, voulait acheter un cadeau de noël à sa nouvelle petite amie. Après mûre réflexion, il décida de lui acheter une paire de gants.

Accompagnée de la sœur de sa nouvelle amie pour être mieux conseillé, il alla les lui acheter. La sœur acheta, de son côté, deux paires de petites culottes pour elle-même. Durant l’emballage, la vendeuse mélangea les deux articles et la sœur obtint les gants…

Sans vérifier le colis, il envoya donc les petites culottes à son amoureuse avec la note suivante :

Douce chérie,

Voici un petit cadeau pour te prouver que je n’ai pas oublié noël. Mon choix est dû au fait que je me suis aperçu que tu avais l’habitude de ne pas en porter lorsque tu sortais le soir.

Si ça n’avait pas été de ta jeune sœur, j’aurais choisi une paire plus longue avec des boutons, mais elle porte elle-même des paires plus courtes, faciles à enlever.

La couleur est plutôt pâle, mais la vendeuse m’a montré une paire qu’elle avait portée pendant trois semaines et elle était à peine sale. La jeune vendeuse en a fait l’essai devant moi et ça lui faisait très bien.

J’aurais aimé pouvoir te les mettre moi-même la première fois. Sans doute beaucoup d’autres hommes les serreront dans leurs mains avant que je ne puisse te revoir. Lorsque tu les enlèveras, souffle dedans avant de les ranger afin de chasser l’humidité qui reste toujours après usage.

J’espère que tu vas les aimer et que tu vas les porter pour moi au jour de l’an. Pense juste au nombre de fois que j’aurai le plaisir de les embrasser. Enfin, la dernière mode c’est de les porter avec les rebords pliés montrant la fourrure.

Je t’aime



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Aller à la page   <<        >>  
Modérateurs:aihla, Minitonia, Nowwhat, Yøg, Dobromir, Agroma, Freijana, Yinløng, Espérãnce

Allez à:     Retour en haut


Fil d’informations pour ce sujet: RSS 0.92 Fil d’informations pour ce sujet: RSS 2.0 Fil d’informations pour ce sujet: RDF
.