Navigation principale


Bienvenu(e), invité(e)
Utilisateur:

Mot de passe:


Se souvenir

[ ]
[ ]
[ ]
 Membres vus aujourd´hui: 0
Actuellement connecté
 Membres: (0)
 Invité(e)s: (36)


Forums
<< Sujet précédent | Sujet suivant >>   
La blague du jour

Aller à la page   <<        >>  
Auteur Message
Mistëry
24 janvier 2017, 08:07
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1881

Guy et Denis

 

Guy et Denis sont des malades mentaux qui résident dans un hôpital psychiatrique. Un jour Guy longe la piscine. Il tombe à l’eau et coule à pic. Ni une ni deux, Denis saute à l’eau et va chercher Guy au fond. Il le ramène à la surface.

Quand le Directeur apprend l’acte héroïque de Denis, il décide de le laisser sortir immédiatement car il pense que si Denis est capable d’un tel acte il doit être mentalement stable.

Le Directeur va lui-même annoncer cette bonne nouvelle à Denis. Il lui dit :
– J’ai une bonne et une mauvaise nouvelle à t’apprendre ! La bonne c’est que nous te laissons sortir de l’hôpital parce que tu as été capable d’accomplir un acte de bravoure en sauvant la vie d’une autre personne. Je crois que tu as retrouvé ton équilibre mental.
La mauvaise, c’est que Guy s’est pendu dans la buanderie avec la ceinture de sa robe de chambre !

C’est alors que Denis répond au directeur :
– Mais non ! Il ne s’est pas pendu, c’est moi qui l’ai accroché pour qu’il sèche……



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
25 janvier 2017, 07:35
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1881

Attention !

 

A FAIRE CIRCULER DE TOUTE URGENCE…….!!!

A partir de ce jour, sachez que vous avez le droit de refuser un contrôle d’alcoolémie pratiqué par la Police
ou la Gendarmerie…!!!

En effet, il y a risque de contamination de l’embout par la grippe aviaire, car ces contrôles sont effectués par des poulets en plein air dont les heures de sortie ne sont pas maitrisées….Faites attention…!!!



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
26 janvier 2017, 07:26
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1881

Ils sont forts chez Leclerc !

 

Un peu d’humour sur Leclerc et sa volonté d’obtenir le droit de vendre des médicaments.

À la Cafétéria du Centre Leclerc, Daniel dit à Jacques : Mon coude me fait mal à mourir, je crois que je vais devoir aller consulter mon médecin.
– Écoute, chez Leclerc il y a un comptoir pharmacie et un ordinateur qui fait des diagnostics. Tu n’as qu’à fournir un échantillon d’urine, et 5 euros . C’est plus rapide, plus fiable et moins cher que chez le docteur.

Daniel se rend au comptoir pharmacie de Leclerc (à côté du rayon charcuterie) et dépose son échantillon d’urine, 5 euros et il attend le résultat. Trente secondes plus tard, l’ordinateur imprime le résultat : Mr. Daniel T. vous avez un «Tennis Elbow» (épicondylite) ; badigeonnez votre coude de pommade Inflammose et prenez des cachets Coolmal 250mg que vous trouverez dans la rangée 6. Évitez les travaux lourds et tout ira mieux dans environ deux semaines… Merci de faire vos courses chez Leclerc !

Daniel se demande comment un ordinateur peut être aussi fort

Rentré chez lui, il veut en avoir le cœur net, et petit malin il prépare un échantillon d’eau du robinet dans lequel il mélange de l’urine de son chien, de sa femme et de sa fille et un peu de son sperme, histoire de rigoler (enfin ça le fait rire, lui ).

Le lendemain il se rend au comptoir pharmacie chez Leclerc avec un sourire sardonique et dépose l’échantillon, 5 €uros et attend le résultat. Au bout de trente secondes, l’ordinateur imprime ceci :
Mr Daniel T, :
– L’eau de votre robinet est trop dure : achetez un Adoucisseur d’eau, vous le trouverez dans la rangée 9.
– Votre chien a des puces; lavez-le avec un Shampooing SalDog et utilisez des pipettes de Canibestioles que vous trouverez dans la rangée 7.
– Votre fille a des problèmes avec le haschich ; achetez lui des substituts StoneStop à la rangée 10.
– Votre femme attend des jumeaux dont vous n’êtes pas le père; achetez-vous des comprimés de Bandachoc 15 mg à la rangée 8 et invitez votre femme ce soir à un dîner romantique à la Cafétéria.
– Et arrêtez de vous masturber, sinon votre coude ne guérira jamais et votre femme aura toujours un amant.
… Merci de faire vos courses chez Leclerc….

P.S. C’était histoire de vous dérider……et là, vous trouverez la crème antirides, allée 23 !



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
27 janvier 2017, 07:43
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1881

"Fesse-bouc"

Comme, je n’ai pas "Fesse-bouc", j'essaie de me faire des amis en dehors du vrai Facebook, tout en appliquant les mêmes principes.

Alors tous les jours, je descends dans la rue et j'explique aux passants :

-ce que j'ai mangé,
-comment je me sens,
-ce que j'ai fait la veille,
-ce que je suis en train de faire,
-ce que je vais faire demain,
-je leur donne des photos de ma femme, de mes enfants, du chien que j'ai déjà eu, de moi en train de laver ma voiture, et de ma femme en train de coudre.
J'écoute aussi les conversations des gens et je leur dis «j'aime !»   
... Et ça marche !... actuellement j'ai déjà 4 personnes qui me suivent :
2 policiers, 1 psychiatre et 1 psychologue !



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
28 janvier 2017, 08:14
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1881

Les 400 coups

 

Un couple avait 2 garçons, un de 8 ans et l’autre de 10 ans, de vrais espiègles, ils avaient fait à peu près tous les mauvais coups incroyables qui avaient eu lieu dans leur petit village.
À chaque fois que quelque chose se passait dans le village, les habitants savaient qui étaient les responsables.

La mère les avait punis, grondés, discuté avec eux mais c’était peine perdue. Le père, après avoir fait la même chose, dit à sa femme :
– Qu’est-ce que tu dirais si on demandait au curé de discipliner deux espiègles ?

Ils demandèrent donc au curé de discuter avec leurs enfants, mais il devait leur parler un à la fois.

Donc le plus jeune se présenta au presbytère le lendemain matin, le curé le fit asseoir et immédiatement lança au jeune :
– Où est Dieu ?
Aucune réponse.

Le curé répéta :
– Tu connais le Bon Dieu ! Où est-il ?
Toujours le silence.

Le curé exaspéré par le silence du jeune lança cette fois-ci de sa grosse voix autoritaire :
– Pour la dernière fois, je te demande, où est Dieu ?

Le jeune se leva, prit ses jambes à son cou et sans s’arrêter se sauva directement chez lui. En arrivant, il prit son frère par le bras le tira jusque dans sa chambre ferma la porte et à bout de souffle lui dit :
– On est dans la [censored], ils ont perdu le Bon Dieu et ils pensent que c’est nous.



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
29 janvier 2017, 08:42
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1881

Au cinéma

 

Au cinéma, une jeune fille se penche vers sa mère et lui chuchote à l’oreille :
– Maman ! Le monsieur à côté de moi me tripote les cuisses, et il essaie de mettre sa main dans ma petite culotte…
– Ah le salaud ! Change de place avec moi, je vais le remettre en place.

La femme change de place avec sa fille…

Au bout de cinq minutes, la femme se penche vers l’homme et lui chuchote à l’oreille :
– Allez ! Vous n’allez quand même pas bouder pendant tout le film…



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
30 janvier 2017, 10:05
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1881

L’ivrogne dans un bus

 

Un ivrogne bien imbibé monte dans un bus, s’installe et se met à crier :
– Tous les types qui sont derrière sont des pédés, ceux qui sont à côté, des cocus et ceux qui sont devant sont des connards !

Le chauffeur, entendant ça, indigné, freine brusquement et tous les passagers sont déséquilibrés. Il arrête le bus, attrape l’ivrogne par la chemise et lui demande d’un ton menaçant :
– Répète un peu… c’est qui les pédés, les cocus et les connards ?

L’ivrogne répond :
– Qu’est-ce que j’en sais moi maintenant… Avec ton freinage à la con, tu les as tous mélangés !



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
31 janvier 2017, 08:00
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1881

La part de gateau

 

Deux jeunes fiancés sortent au restaurant pour le réveillon du nouvel an.
Au moment du dessert le serveur dépose sur leur table deux morceaux de gâteaux un petit et un grand. La jeune fiancée dit à son amoureux :
– Vas-y sert toi

Il donne alors le petit morceau à sa fiancée et garde le gros pour lui.
– Franchement lui dit sa fiancée tu es pas mal impoli !
– Pourquoi ?
– Tu prends le gros morceau et tu me laisses le petit !
– Et toi qu’aurais-tu fait à ma place ?
– J’aurais pris le petit et je t’aurais donné le gros.
– Mais de quoi tu te plains alors ? tu l’as eu ton petit morceau !



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
01 février 2017, 07:50
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1881

Le bon conseil du pote

 

C’est l’histoire d’un gars qui a passé, l’après-midi avec son pote dans un bar. Il commence à se faire tard. Le pote veut encore payé sa tournée mais le gars dit à son pote:
– Ah non! Il est tard! Ma femme va m’engueuler en entrant dans la maison !
– Moi, j’ai un truc, lui répond son pote, j’entre dans la maison sans faire de bruit. Puis, dans la chambre, sous les couvertures, je lui fait l’amour.
– Hein ? T’es sûr ?

Après que son ami l’ait rassuré, le gars part chez lui. Il entre dans la maison, dans la chambre à coucher puis se glisse sous les couvertures. Là, c’est la folie. La femme, les deux jambes en l’air, ils font l’amour comme des déchaînés. Les ébats terminés, l’homme, content de son coup, se lève pour aller aux toilettes. Il ouvre la porte et tombe nez à nez avec sa femme, elle lui dit en chuchotant:
– Fait pas de bruit ma mère dort dans notre lit.



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
02 février 2017, 07:31
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1881

Le stagiaire

 

Le PDG d’un grand groupe multinational déambule dans son bureau climatisé de 120 m², emmerdé par l’ennui d’une nouvelle journée de glande. Après avoir consulté ses mails de cul illustrés, le cours du CAC40 et quelques minutes  » L’amour est dans le pré  » sur le net, il décide d’aller voir son vice-président (lui-même plongé dans une partie de TÉTRIS en réseau). Une fois dans le bureau, il lui dit :
– Écoutez, j’ai une terrible préoccupation à propos de mon épouse (l’héritière grâce à laquelle il est PDG). Je me demande si le fait de lui faire l’amour est une question de travail ou si c’est juste une question de plaisir ?

Le vice-président embarrassé, lui répond sans trop se mouiller :
– Franchement, je n’en ai aucune idée M. Le Président.
– Vous avez une heure pour me donner la réponse ! ordonne le PDG.

Le Vice-président court voir son vice-président adjoint (qui lisait l’Équipe tranquillement dans son bureau climatisé de 60 m²) et lui expose le problème :
– Une question : si notre cher Président se tape sa femme, à ton avis, c’est une affaire de travail ou c’est juste pour le plaisir ?
– Alors là, j’en sais rien ! Lui répond-il.
– Tu as 55 minutes pour me répondre !!

Le Vice-président adjoint va voir son directeur financier (en pause-café).
– Si notre président saute sa chérie, c’est du travail ou du plaisir ?
– Financièrement, le coût est nul, je ne peux donc pas répondre.
– T’as 45 minutes.

Celui-ci va voir son chef de département (en réunion), qui à son tour va voir un de ses chefs de projets (le seul qui ne soit pas en RTT).
– Si le vieux baise sa meuf, c’est du taf ou c’est juste pour le fun ?
– J’en sais rien.
– Réponse dans 20 minutes !

Le chef de projet va voir donc un de ses responsables techniques qui en dernier recours va demander à l’un de ses stagiaires en pleine période de bourre, avec dix cahiers des charges sur la table, trois mois de boulot sur le dos, pleins de docs à rédiger, la messagerie qui fume, le téléphone qui sonne sans arrêt.
– Oh ! Le stagiaire ! Une question !
– Pas maintenant, je suis blindé jusqu’au cou, j’ai pas le temps, j’ai plein de trucs à faire.
– C’est super urgent !! Il faut que tu répondes.
– Vas-y ! C’est quoi ? demande le stagiaire.
– Si le Big Boss fourre sa pouf, c’est du boulot ou du plaisir ?
– C’est du plaisir ! affirme le stagiaire.
– Attends ! Comment tu peux savoir aussi vite ?

Le stagiaire répond, indigné :
– Dans cette boîte, si jamais c’était du boulot, c’est moi qui serais en train de me la taper !!!…



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
03 février 2017, 08:08
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1881

Vingt ans de mariage

 

Le matin de leur 20 ans de mariage, au moment où elle se réveille, une femme dit à son mari :

– Chéri, je viens de faire un rêve incroyable. Je rêvais que tu m’offrais un collier de perles pour notre anniversaire de mariage. A ton avis, qu’est-ce que ça peut vouloir dire ?

– Tu le sauras ce soir…, répond le mari avec un petit sourire.

Ce soir là, l’homme rentre du travail, un bouquet de rose à la main droite et un petit paquet cadeau dans l’autre main. Sa femme, ravie, commence à imaginer le contenu du cadeau. Elle le déballe fébrilement, et à l’intérieur, elle découvre… un livre intitulé : « L’interprétation des rêves » !



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
04 février 2017, 08:34
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1881

Le club des fatigués

 

Les 12 règles d’or du Club des Fatigués

1. Sois infatigable au repos.

2. Si tu vois quelqu’un qui cherche à se reposer, aide-le.

3. Rappelle-toi que le travail est sacré, n’y touche pas.

4. Si par hasard tu trouves du travail, avise le bureau des objets trouvés.

5. Ce que tu peux éviter de faire, fais le faire par un autre.

6. Si l’envie de travailler te prend, assis toi et attend que ça passe.

7. Ne te fatigue même pas à tuer le temps, puisqu’il travaille pour toi.

8. Si par mégarde tu tues le temps, utilise le temps mort pour ne rien faire.

9. Oublie les vieux travaux et laisse les nouveaux devenir vieux.

10. Ne reste pas debout lorsque tu peux t’asseoir, ne reste jamais assis lorsque tu peux t’allonger.

11. Si tu es victime d’une farce, surtout ne marche pas, reste assis.

12. N’écoute pas des histoires à dormir debout.



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
05 février 2017, 06:55
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1881

Carte d’identité

 

Une petite fille de 9 ans demande à sa maman :
– Quel âge as-tu, maman ?
– Cela ne se demande pas ma chérie, lui répond sa mère.
– Combien tu mesures, maman ?
– Cela n’est pas important ma chérie, reprend la mère.
– Maman, pourquoi toi et papa avez divorcé ? Re-demande la petite fille.
– Cela ne te regarde pas ma chérie, dit la mère en terminant la discussion.

La petite fille demanda à sa meilleure copine pourquoi les adultes ne parlent pas de ces choses-là.
Sa copine lui dit :
– C’est vraiment simple, toutes les réponses à nos questions sont sur leur carte d’identité. Le lendemain la petite fille fouille dans le sac à mains de sa mère et trouve sa carte d’identité.

Elle est ravie de voir que son amie disait vrai, toutes les réponses à ses questions s’y trouvent ! Elle court alors voir sa mère et lui dit :
– Maman, je sais ton âge.
– Ah oui ? Et j’ai quel âge ?
– 36 ans. Et je sais combien tu mesures.
– Ah oui ? Combien ?
– 1 mètre 71. Et je sais aussi pourquoi toi et papa avez, divorcé.
– Et bien cela m’étonnerait fort !
– Tu as eu un F en sexe… et çà, ce n’est vraiment pas une bonne note !



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
06 février 2017, 08:46
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1881

Une envie pressante…

 

C’est deux femmes qui se promènent et qui soudainement ont envie de faire pipi. N’ayant pas de toilette à proximité elles décident d’aller se soulager derrière une tombe.
N’ayant rien pour s’essuyer l’une prend sa culotte, s’essuie et la jette. L’autre prend un ruban d’une couronne floral, s’essuie et le jette.
Le lendemain les maris des deux femmes se rencontrent et l’un dit à l’autre:
– Je ne sais pas quoi penser… ma femme est rentrée sans culotte.
Et l’autre dit :
– Moi c’est encore pire, j’ai trouvé une carte entre ses fesses qui disait: « De la part de tous les gars de la caserne de Melun, nous ne t’oublierons jamais. »



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
07 février 2017, 08:01
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1881

En remplacement

 

En pleine cambrousse française, un gars en voiture passe devant une ferme au moment où le coq a décidé de traverser. Et ……Paf le coq, forcément.

Le conducteur, tout désolé, récupère le coq écrabouillé sur la route et va trouver le fermier pour « faire un geste ».

En trouvant le fermier dans la cour de ferme, il lui dit un peu nerveusement :
– J’ai tué votre coq… Permettez-moi de le remplacer !

Et le paysan lui répond :
– Allez-y… les poules sont là-bas derrière.



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Aller à la page   <<        >>  
Modérateurs:aihla, Minitonia, Nowwhat, Yøg, Dobromir, Agroma, Freijana, Yinløng, Espérãnce

Allez à:     Retour en haut


Fil d’informations pour ce sujet: RSS 0.92 Fil d’informations pour ce sujet: RSS 2.0 Fil d’informations pour ce sujet: RDF
.