Navigation principale


Bienvenu(e), invité(e)
Utilisateur:

Mot de passe:


Se souvenir

[ ]
[ ]
[ ]
 Membres vus aujourd´hui: 0
Actuellement connecté
 Membres: (0)
 Invité(e)s: (49)


Forums
<< Sujet précédent | Sujet suivant >>   
La blague du jour

Aller à la page   <<        >>  
Auteur Message
Mistëry
14 mai 2015, 07:09
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

La banque postale

 

Avec la création de la banque postale.
Messieurs, nous sommes heureux de vous faire découvrir un nouveau concept de placement : « Le tatouage  » De quoi s’agit-il ?

Faites tatouer 1€ sur votre sexe, et vous aurez le plaisir d’avoir 4 avantages :
1) Vous verrez croître votre investissement.
2) Vous prendrez plaisir à toucher votre argent.
3) Vous ne verrez pas d’inconvénient à ce que votre femme dévore vos économies.
4) Vous serez le seul à décider où le placer.

Votre conseiller en investissements.

La poste



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
15 mai 2015, 07:02
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Sommes-nous tous sur écoute ?

 

Un vieil Arabe vit depuis plus de 40 ans à Chicago.

Il  aimerait bien planter des pommes de terre dans son jardin  mais il est tout seul, vieux et trop faible. Il envoie  alors un e-mail à son fils qui étudie à Paris pour lui faire part de son problème.

« Cher Ahmed, je suis très  triste  car je ne peux pas planter des pommes de  terre dans mon jardin. Je suis sûr que  si tu étais ici avec moi, tu aurais pu m’aider à retourner la terre.
Je t’aime, ton Père »

Le lendemain, le vieil homme reçoit une réponse :
« Cher Père, s’il te plaît, ne touche  surtout pas au jardin ! J’y ai caché « la chose ».
Moi aussi je t’aime, Ahmed »

A 4 heures du matin  arrivent chez le vieillard la US Army, les Marines, le FBI, la CIA et une unité d’élite des Rangers.
Ils  fouillent tout le jardin, millimètre par millimètre et repartent déçus car ils n’ont rien trouvé.

Le lendemain, le vieil homme reçoit un nouvel e-mail de son fils :
« Cher Père, je suis certain que la terre de tout le jardin est désormais retournée et que tu peux planter tes pommes de terre. Je ne pouvais pas faire mieux.
Je t’aime, Ahmed »



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
16 mai 2015, 07:45
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

C’est louche

 

Thomas invite sa mère à dîner. Remarquant que la colocataire de son fils, Caroline, est très jolie, elle tente de savoir si Thomas et elle ne sont que des colocataires. Thomas lui affirme que Caroline et lui ne sont que des amis.

Une semaine plus tard, Caroline dit à Thomas :
– Depuis que ta mère est venue dîner, je ne trouve plus la louche. C’est bizarre…
– Je vais lui envoyer un petit mot, dit Thomas :
« Chère maman, Je ne dis pas que tu as pris la louche et je ne dis pas que tu ne l’as pas prise, mais elle a disparue depuis ta dernière visite.
Je t’embrasse très fort. Thomas. »

Quelques jours plus tard, Thomas reçoit une lettre de sa mère :
« Cher fils, Je ne dis pas que tu couches avec Caroline et je ne dis pas que tu ne couches pas avec Caroline, mais si Caroline couchait dans son lit, vous auriez retrouvé la louche.
Je t’embrasse fort. Maman »



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
17 mai 2015, 07:00
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Le jeune père

 

Deux jeunes pères se rencontrent dans un couloir de bureau.
– Dis-donc, vieux, tu as l’air épuisé ! dit l’un.
– Ne m’en parle pas, répond l’autre. Le bébé braille toutes les nuits, impossible de fermer l’œil…
Mais toi ça à l’air d’aller, on dirait ?
– Oui, vieux, parce que moi j’ai trouvé la méthode pour le faire dormir.
– Dis-moi ça vite !
– Eh bien il suffit de lancer le bébé en l’air une fois ou deux.
– Et, c’est tout ?
– C’est tout.

Le jeune père épuisé décide d’essayer. La nuit venue, alors que bébé hurle, il le lance en l’air une fois, deux fois, dix fois… sans résultat. Au contraire, le malheureux poupon braille encore plus.
Le lendemain le jeune père croise à nouveau son collègue.
– Ça ne marche pas ton truc !
– Tu l’as lancé en l’air ?
– Oui dix fois, et sans résultat.
– C’est curieux chez moi ça marche à tous les coups. Il faut dire qu’à la maison c’est bas de plafond…



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
18 mai 2015, 07:12
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

L’étang

 

Un vieux fermier possédait une grande ferme depuis plusieurs années.

Il avait un grand étang en arrière et il l’avait bien arrangé: des tables de pique-nique, des terrains de jeux, etc. …
L’étang était propre et sain pour la baignade.

Un soir, le vieux fermier décide d’aller à l’étang puisqu’il n’y avait pas été depuis longtemps. Comme il approche, il entend des voix crier et rire. Il s’approche un peu plus et voit un groupe de jeunes femmes nues se baignant dans l’étang.

Il fait alors connaître sa présence et les femmes se dépêchent d’aller dans la partie profonde de l’étang. Une des femmes lui crie: «On ne sortira pas tant que vous ne serez pas parti.»

Le vieil homme réplique : «Oh, n’ayez aucune crainte, je ne suis pas venu ici pour regarder de jeunes femmes sortir nues de l’étang. Je suis seulement ici pour nourrir l’alligator.»

On vous laisse imaginer la suite… En vieillissant, il faut trouver des trucs pour ne pas se fatiguer… hein ?…



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
19 mai 2015, 08:02
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

La pendule

 

Un homme rentre du travail. Sa femme lui dit :

– Tu sais ce qui est arrivé cet après-midi ? La grosse pendule accrochée au mur du salon est tombée. Une minute plus tôt elle tombait sur la tête de maman !

– Je me demande pourquoi tu tiens tant à garder cette pendule ! s’écrie le mari quelque peu contrarié, elle a toujours retardé.



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
20 mai 2015, 06:46
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Consultation

 

Une dame plus très jeune et bien enrobée arrive chez le médecin avec sa ravissante fille.

– Docteur, dit la dame, la gorge est irritée et le thermomètre indique 38,7.
– Nous allons voir cela, répond le médecin. Déshabillez-vous mademoiselle…
– Mais ce n’est pas d’elle dont je parle, fait la mère, c’est de moi !
– Pardon ! Alors ouvrez la bouche et faites Aaaah …



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
21 mai 2015, 07:31
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Ce cher Karl

Quand Marx est mort, il se retrouve devant Saint Pierre, le gardien du Paradis.

Saint Pierre lui dit « A votre façon, vous avez tenté d’améliorer le sort de l’humanité, mais bon, vous êtes beaucoup trop athée, je suis obligé de vous envoyer en enfer ».

Et Marx se retrouve en enfer.

Deux semaines plus tard, Satan passe un coup de fil à Saint Pierre :
– Allo, ça va mon vieux ?
– Oui ça va, et toi ça va ?
– Ouai, ça va… sauf pour le nouveau, là, le Marx que tu m’a envoyé il y a 15 jours
– Ben quoi, c’est quoi le blem ?
– Il m’a foutu une de ces pagailles ici, si tu savais: il a créé un syndicat et les démons se révoltent, ils exigent la clim, ils crient « non aux cadences infernales ». Pffff, j’en peux plus.
– Oui, mais qu’est-ce que tu veux que j’y fasse, moi ?
– Ben je me suis dit que je pourrais te l’envoyer au Paradis quelques temps. L’ambiance là haut est plus calme, plus sereine, plus lénifiante, tu vois. Ça lui ferait du bien, ça le calmerait.
– Bof, je suis pas sûr, mais bon, si tu veux, je peux te rendre ce service. C’est bien parce que c’est toi qui me le demande.

Et Marx se retrouve au Paradis.

Et Satan n’entend plus parler de Marx. Pendant un mois, deux mois. Au bout du troisième mois, il appelle Saint Pierre pour avoir des nouvelles :
– Allo, ça va mon vieux ?
– Oui ça va, et toi ça va ?
– Oui, oui. Mais dis moi, tu ne m’a pas renvoyé Marx. Ça se passe bien avec lui ?
– Ah oui, super. Tous les anges le trouvent cool. Il est très cultivé tu sais, une conversation toujours passionnante.
– Ah bon ! Alors tu veux bien le garder là haut ?
– Oui, pas de problème, tout le monde s’entend bien avec lui, il est charmant.
– Mais quand même, c’est un athée… ça ne vous pose pas de problème ?
– Ben non, pourquoi ?
– Et Dieu, qu’est-ce qu’il en pense ?
– Dieu ? quel Dieu ?…



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
23 mai 2015, 08:23
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Drôles de vaches

 

Un citadin part en vacances à la campagne.

Un jour, il voit un troupeau de vaches, mais il est surpris qu’elles n’aient pas de cornes. Complètement fasciné par cette anomalie, il finit par aller voir le fermier d’à côté et lui demande :
– Dites mon brave, pourquoi ces vaches n’ont pas de cornes ?

Le fermier le regarde longuement, puis après une grande réflexion il lui répond :
– Ben en fait, y’a trois raisons qui font que les vaches è z’ont pas d’cornes.
– Ah bon !
– Oui ! La première, c’est qu’è naissent sans cornes… mais là, c’est pô l’cas. La deuxième, c’est qu’è s’battent et qu’è s’les cassent… mais là, c’est pô l’cas. Enfin, des fois, y’en à qui choppent une maladie le véto y dit que c’est la décalcification et les cornes, è tombent… mais là, c’est pô l’cas.
– Mais alors, pourquoi donc ces vaches n’ont pas de cornes, mon brave ?
– Ben en fait, si ces vaches è z’ont pô d’corne, c’est surtout pac’que c’est des chevaux……



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
24 mai 2015, 08:03
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Concours de taureaux

 

C’est un couple de paysans qui participe à la remise des prix d’un concours de taureaux.
Le présentateur annonce :
Troisième prix, le taureau Gédéon, trois ans, trois saillies par jour !
La femme, tapant du coude son mari :
T’entends ? trois fois par jour !! Tu devrais en prendre de la graine !
Le présentateur continue :
– Deuxième prix, le taureau Gérard, cinq ans, six saillies par jour !
La femme, excitée :
– T’entends ! T’entends !…
Le présentateur, enfin :
– Et le premier prix, le taureau Germain, quatre ans et demi, neuf saillies par jour !
La femme, de plus en plus excitée :
– T’entends ! T’entends ! T’entends !…
Le mari s’adresse alors au présentateur :
– Les 9 fois par jour, c’est avec la même vache ?
– Euh… Non.
Alors il dit a sa femme avec un énorme sourire :
– T’entends !



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
25 mai 2015, 07:25
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Dans une maison de retraite

 

C’est une infirmière dans une maison de retraite. Une nuit, elle remarque qu’un de ses pensionnaires mâle sort de la chambre d’une des pensionnaires. Elle s’approche alors de lui et lui dit :
– Que faisiez-vous ici en pleine nuit ?
Le vieux monsieur lui répond :
– Ah.. vous savez ce que c’est. Je suis vieux, j’ai besoin d’être soulagé de temps en temps ! Et Mme Martin est très efficace pour ça !

L’infirmière le raccompagne dans sa chambre et lui dit :
– Vous savez bien que nous sommes aussi formées pour cela. ce n’est pas la peine d’aller embêter les pensionnaires la nuit .
Alors le vieux monsieur lui réplique :
– Ah oui, peut-être, mais Mme Martin, elle a la maladie de Parkinson !!!



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
26 mai 2015, 08:38
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

La dictée qui rend fou

 

Monsieur Lamère a épousé Mademoiselle Lepère. De ce mariage, est né un fils aux yeux pers*. (*pers = entre vert et bleu). Monsieur est le père, Madame est la mère. Les deux font la paire. Le père, quoique père, est resté Lamère, mais la mère, avant d’être Lamère était Lepère.

Le père est donc le père sans être Lepère, puisqu’il est Lamère et la mère est Lamère, bien que née Lepère. Aucun des deux n’est maire. N’étant ni le maire ni la mère, le père ne commet donc pas d’impair en signant Lamère.

Le fils aux yeux pers de Lepère deviendra maire. Il sera le maire Lamère, aux yeux pers, fils de Monsieur Lamère, son père, et de Mademoiselle Lepère, sa mère.

La mère du maire meurt et Lamère, père du maire, la perd. Aux obsèques, le père de la mère du maire, le grand-père Lepère, vient du bord de mer et marche de pair avec le maire Lamère, son petit-fils. Les amis du maire, venus pour la mère, cherchent les Lamère, ne trouvent que le maire et Lepère, père de la mère du maire, venu de la mer, et chacun s’y perd !



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
27 mai 2015, 07:03
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Voyage en train

 

Cela se passe dans un train. Dans un des compartiments se trouvent quatre personnes : trois hommes et une jeune femme de toute beauté .

La discussion s’engage rapidement entre les quatre passagers, puis, très vite prend une tournure plutôt érotique. D’ailleurs, à un moment, la jeune femme propose:

– Si chacun de vous me donne cinq euros je suis prête à vous montrer mes mollets…
Les hommes, sous le charme de la jeune femme et déjà assez chaud sortent tous cinq euros de leurs portefeuilles. Là dessus, la jeune femme s’exécute. et leur montre ses mollets ravissants.

La discussion continue, toujours plus érotique, puis la jeune femme relance :
– Si chacun de vous me donne 10 euros je suis prête à vous montrer mes cuisses…
Les hommes étant ce qu’ils sont, ils n’hésitent pas une seconde et sortent chacun 10 euros de leurs portefeuilles. La jeune femme remonte sa robe et leur laisse contempler le haut de ses jambes splendides.

Puis la discussion reprend, et cette fois-ci, les hommes ont tombé la veste tant ils sont chauds. Très vite, la jeune femme leur dit :
– Si chacun de vous me donne 20 euros de plus, je vous montre où j’ai été opérée de l’appendicite…
Naturellement, tous les trois lui donnent 20 euros de plus, et à ce moment là, la jeune femme se tourne vers la fenêtre, et pointant du doigt un hôpital, elle dit :
– C’est là!



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
28 mai 2015, 07:39
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

La sieste

 

Un automobiliste, après avoir fait 6 heures de voiture, décide de s’arrêter pour faire une petite sieste.

Juste au moment où il ferme les yeux, un coureur frappe à la vitre :
– Vous avez l’heure ?
– Il est 2h, répond l’autre.
– Merci !

10 minutes plus tard, un autre coureur frappe à la vitre et dit :
– Vous avez l’heure ?
– Il est 2h10, répond l’automobiliste, exaspéré.
– Merci !

Le chauffeur, pour ne plus être dérangé, colle sur la fenêtre un papier, sur lequel est écrit :

« JE N’AI PAS L’HEURE.  »

A peine vient-il de se rendormir, qu’un autre coureur frappe à la fenêtre :
– Il est 2h20, Monsieur !



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
30 mai 2015, 06:24
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

L’élève infirmière

 

Un professeur d’anatomie interroge à un examen une future jeune élève infirmière :
–  Quelle est la partie du corps qui se dilate jusqu’à atteindre 7 fois sa taille initiale

La jeune femme commence à rougir et à balbutier de manière inintelligible.

Le professeur lui dit alors:
–  Je vous interromps tout de suite, Mademoiselle. Je crois que vous faites fausse route… Il s’agit de la pupille !
Et d’ailleurs, je crois que vous allez au devant de grandes désillusions !



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Aller à la page   <<        >>  
Modérateurs:aihla, Minitonia, Nowwhat, Yøg, Dobromir, Agroma, Freijana, Yinløng, Espérãnce

Allez à:     Retour en haut


Fil d’informations pour ce sujet: RSS 0.92 Fil d’informations pour ce sujet: RSS 2.0 Fil d’informations pour ce sujet: RDF
.