Navigation principale


Bienvenu(e), invité(e)
Utilisateur:

Mot de passe:


Se souvenir

[ ]
[ ]
[ ]
 Membres vus aujourd´hui: 0
Actuellement connecté
 Membres: (0)
 Invité(e)s: (46)


Forums
<< Sujet précédent | Sujet suivant >>   
La blague du jour

Aller à la page   <<        >>  
Auteur Message
Mistëry
01 juin 2014, 06:13
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Groom service

 

Un couple arrive dans un hôtel.
Le groom monte leurs bagages dans la chambre et demande au monsieur :

- Avez-vous besoin de quelque chose ?

- Non merci

- Et pour votre femme ?

- Ah vous faites bien de m’y faire penser ! Montez-moi une carte postale et un timbre.



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
02 juin 2014, 07:46
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Pas de bol !

 

Un pauvre petit bonhomme est dans un bar depuis une demi-heure.

Il contemple tristement son verre de bière en soupirant.

Tout à coup, un homme barbu en blouson de cuir, entre dans le bar, voit le petit homme, lui donne une grande claque dans le dos en riant et lui boit sa bière.

Le petit bonhomme triste se met à pleurer à chaudes larmes.

- Eh, oh ! lui dit le barbu, désolé. Ce n’était qu’une plaisanterie, je te prends une autre bière, je ne voulais pas te faire pleurer !

- Non, non, laissez ! dit le petit homme. Je pleure parce que cette journée a été la plus terrible de ma vie. Ce matin, ma voiture tombe en panne, j’arrive en retard au travail. Mon patron m’annonce qu’il me renvoie. Quand je rentre à la maison, j’annonce ça à ma femme, qui me quitte en emmenant mes deux enfants. A peine parti, le four, dans lequel ma femme faisait cuir un rôti, explose, et la maison entière brûle. En sortant appeler les pompiers, je me fais renverser par une voiture. Le temps d’arriver à l’hôpital, ma maison était détruite… Alors, je viens dans ce bar pour mettre fin à mes jours, et voilà qu’un imbécile qui se croit rigolo, vient de boire mon verre de bière à la strychnine !



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
03 juin 2014, 07:14
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

La pomme et la crotte

 

Sur un chemin de campagne en automne, non loin d’un magnifique pommier, une petite crotte s’ennuyait.

Un coup de vent, et tombe puis roule près d’elle une très jolie pomme.

Toute heureuse d’avoir enfin de la compagnie, la petite crotte dit :
- Bonjour !

Pas de réponse.

- Bonjour ! dit à nouveau la petite crotte.

Toujours pas de réponse.

- Oh! Tu es sourde où quoi ? Je t’ai dis bonjour !

La pomme se tourne :
- Pardon ? C’est à moi que tu causes ? Non mais tu m’as vu, tu t’es vu ? Moi belle, ronde, rouge et brillante à souhait, et toi misérable petite crotte! Et tu crois que je vais t’adresser la parole ? Tu rêves !

La petite crotte est très triste, elle ne répond rien et se tourne pour ne pas que la pomme voit ses larmes.

Vint à passer sur ce chemin un gamin, sautillant et chantonnant: « Lalala lalala… »
Il voit la crotte, la contourne. Il voit la pomme, se baisse, la ramasse et la mange.

Alors la petite crotte dit à la pomme :
- A tout à l’heure !



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
04 juin 2014, 07:55
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Réveil

 

Un homme se trouvait dans le coma depuis un certain temps.

Son épouse était à son chevet jour et nuit…

Un jour l’homme se réveilla, il fit signe à son épouse de s’approcher et lui chuchota :
- Durant tous ces malheurs tu étais à mes cotés… Lorsque j’ai été licencié, tu étais là pour moi… Lorsque mon entreprise a fait faillite, tu m’as soutenu… Lorsque nous avons perdu la maison, tu es restée pour moi… Et lorsque j’ai eu des problèmes de santé, tu étais toujours et encore à mes côtés…

- Tu sais quoi ?

Les yeux de la femme s’emplirent de larmes d’émotion.
- Quoi donc mon chéri ? murmura-t-elle.
- Je crois que tu me portes la poisse !



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
05 juin 2014, 11:53
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Epreuve de français

 

Des gendarmes passent l’épreuve de français pour devenir brigadier.

Un adjudant-chef leur énonce lentement le texte de la dictée :
- Les poules… étaient sorties du poulailler… dès qu’on avait ouvert la porte…

Et pratiquement tous les gendarmes ont écrit :
« Les poules étaient sorties du poulailler. Des cons avaient ouvert la porte. »



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
07 juin 2014, 07:23
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Le pauvre monsieur

 

Un petit garçon dit à son père :
- Papa, s’il te plaît, donne-moi deux euros pour un pauvre monsieur qui crie dans la rue…

- Bien sûr, fait le père. Et qu’est-ce qu’il crie ce pauvre monsieur ?

- « Glaces ! Deux parfums, deux euros ! »



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
08 juin 2014, 07:01
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Tempête de neige

 

C’est la tempête de neige. Un curé et une religieuse qui faisaient la route en Renault 4 décident d’arrêter de rouler et de passer la nuit à l’hôtel. Naturellement, le seul hôtel de la région a été pris d’assaut par les voyageurs.

Le réceptionniste de l’hôtel dit alors au prêtre:
-  Je vais vous donner la dernière chambre qui me reste. Je ne peux pas faire mieux: Il vous faudra partager avec la Sœur.

Le prêtre accepte et il accompagne la religieuse dans la chambre. Tous deux décident de partager le grand lit puisque la chambre ne comporte pas de canapé. Cependant, il se produit une coupure d’électricité (la tempête de neige…), et l’éclairage ainsi que le chauffage disparaissent.
Heureusement, il y a quelques couvertures dans l’armoire.

Très vite, la nonne dit:
-  Mon père, j’ai froid.

Alors le prêtre se lève et va chercher une couverture qu’il déplie du côté de la religieuse.
Un peu plus tard, la religieuse renchérit:
-  Mon père, j’ai froid, voudriez-vous aller chercher une autre couverture ?

Du coup le prêtre se dévoue encore. Encore un peu plus tard, la nonne veut une autre couverture. Cette fois, le prêtre répond:
-  Je pense que pour avoir chaud, il nous faut agir comme le font Maris et Femmes !

La nonne est très étonnée et se demande si vraiment… Mais enfin, comme il est le prêtre, elle dit:
-  D’accord mon Père. Si vous êtes sûr que cela restera dans les principes que nous devons respecter.

Et alors le prêtre lui répond:
-  ALORS, VA LA CHERCHER TOI-MÊME TA [censored] DE COUVERTURE !



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
10 juin 2014, 07:16
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Vert

 

Une maman et son fils Léo de 6 ans partent en voiture. Au premier feu rouge la mère s’arrête .

Léo ne quitte pas les yeux des feux et au bout d’un moment il dit à sa maman :
- C’est vert.

Pas de réponse.

Léo répète :
- C’est vert.

Toujours pas de réponse.

Léo insiste :
- Je te dis que c’est vert !

La mère un tantinet énervée finit par lui répondre :
-  Mais tu m’agaces, je ne sais pas moi… une grenouille ?



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
12 juin 2014, 08:01
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Famine

 

Deux anthropophages n’ont plus rien à manger.

Et pas un touriste, pas un missionnaire en vue.

- J’ai une idée, dit le premier. On va commander un frigo chez Darty…

- Tu es fou ou quoi ? répond l’autre. On a rien à bouffer, et toi tu veux commander un frigo ?

- Fais marcher ta cervelle, mon vieux. Le frigo qu’on va commander, il va bien falloir deux types pour le livrer…



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
13 juin 2014, 07:31
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

L’insolent

 

Un professeur déjeune à la cantine quand un étudiant vient s’asseoir en face de lui.
Le prof lui dit avec un sourire narquois:
– Les oiseaux et les cochons ne déjeunent pas ensemble !
– Oh ! s’cusez, alors je m’envole, lui répond l’étudiant.

Honteux de s’être fait avoir si bêtement, le professeur décide de le coller lors du contrôle de la semaine suivante, mais l’étudiant répond parfaitement à toutes les questions. Alors le prof lui pose un petit problème :
-Tu es dans la rue et tu trouves deux sacs, l’un contient des billets de banque et l’autre de l’intelligence, lequel choisis-tu ?
– Le sac rempli de billets, répond l’étudiant.
– Moi, à ta place, j’aurais choisi l’intelligence !
– Les gens prennent toujours ce qu’ils n’ont pas, lui répond l’étudiant .

Le professeur ravale sa rage, mais il prend la copie de l’étudiant et inscrit dans la marge: « CONNARD ».

L’étudiant prend sa copie, va s’asseoir et au bout de quelques minutes, il revient.
- Monsieur, lui dit-il, vous avez signé mais vous avez oublié de me mettre une note !



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
14 juin 2014, 08:42
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Le drôle de bruit (version coupe du monde Brésil 2014)

 

Une femme rentre chez elle et entend un drôle de bruit provenant de la chambre de sa fille. Elle ouvre la porte et surprend sa fille avec un vibromasseur. Elle lui demande :
« Pour l’amour du ciel, qu’est-ce que tu fais là ? »
Sa fille lui répond :
« Maman, j’ai 35 ans, pas mariée et ceci est la chose que j’ai trouvée qui se rapproche le plus d’un mari. Alors sors d’ici et laisse-moi seule. »

Le lendemain le père entre dans la maison et entend le même bruit provenant de la chambre de sa fille. Il ouvre la porte et surprend sa fille avec un vibromasseur. Il lui demande ce qu’elle fait là.
Elle répond :
« Papa, j’ai 35 ans, pas mariée et c’est la seule chose que j’ai trouvée qui se rapproche le plus d’un mari. Alors sors d’ici et laisse-moi seule. »

Quelques jours plus tard la mère entre dans la maison avec ses provisions qu’elle place sur la table de la cuisine quand elle entend le même bruit mais cette fois-ci venant du salon. Elle entre alors dans le salon et voit son mari étendu sur le sofa, buvant une bière fraiche et regardant la télévision. Le vibromasseur est à côté de lui sur le sofa et vibre comme un fou.
Sa femme lui demande alors :
« Pour l’amour du ciel qu’est-ce que tu fais là ? »
Son époux lui répond alors :
« Je regarde la coupe du monde de foot avec mon gendre… »



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
15 juin 2014, 08:27
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Cinq minutes chrono

 

Madeleine interpelle son mari :

- Je descends chez la voisine lui emprunter un peu de farine…
J’en ai pour cinq minutes !

- D’accord, chérie ! répond le mari.

- En attendant, sois gentil d’arroser le gigot toutes les demi-heures…



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
16 juin 2014, 08:35
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Les radins

 

Deux amis, adeptes de radins.com, discutent :

- J’ai un truc pour manger à l’œil.
- Super, tu fais comment ?
- Je vais au restaurant assez tard, je commande une entrée, un plat, je prends mon temps, pour le café, le cognac, un bon cigare et j’attends la fermeture.
Comme je ne bouge pas, quand ils rangent toutes les tables et mettent les chaises dessus pour pouvoir fermer, le garçon vient pour me demander de payer. Je lui dis que j’ai déjà payé son collègue, qui est parti.
Simple, non ?
- Génial, fait l’autre ; si on essayait demain ?
- D’accord je réserve.

Le soir suivant, ils vont au restaurant, commandent de nombreux plats.

A la fin de la soirée, le garçon arrive et leur demande de payer.
Le premier gars lui répond : « Mais c’est déjà fait, à votre collègue qui est parti. »

Le copain ajoute alors : « Et ça fait un moment qu’on attend la monnaie ! »



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
17 juin 2014, 08:02
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

A chacun son métier

 

C’est un monsieur qui rentre du travail.
Sitôt passé la porte, son épouse s’exclame : « C’est toi chéri, tiens il y a l’étagère du placard qui est toute cassée, pourras tu me la réparer ? »
Le mari lui répond : « Ça va pas je ne suis pas menuisier !!!! »

Le lendemain il arrive à nouveau du travail, son épouse la serpillière à la main lui dit : « Il y a une fuite à l’évacuation de l’évier, pourras tu me la réparer ? »
Le mari tout grincheux lui dit : « Ah mais je ne suis pas plombier !!!! »

Et le lendemain rebelote ,la lampe de chevet qui n’éclaire plus.
Dis chéri, lui dit tendrement son épouse, tu va pouvoir faire quelques chose à la lampe ? »
Le mari furieux lui dit : « Tu commences à m’énerver toujours quelque chose à réparer, je ne suis pas électricien !!!! »

Le lendemain lorsque le mari arrive, l’épouse toute contente lui dit :
- Tu sais le voisin du dessus, le petit jeune. Qu’est ce qu’il est bricoleur, en moins de deux il a tout mis en place. Et tu sais ce qu’il m’a dit pour le remercier et bien soit je lui faisais une petite gâterie, soit je lui faisais une tarte.
- Oh le fumier ! et alors tu lui as fait une tarte à quoi ?
- Tu plaisantes, je ne suis pas pâtissière !!!!



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
18 juin 2014, 06:19
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Au hammam

 

- Allo, chéri, tu es au hammam ?
- Oui, ma chérie.
- Chéri, tu ne vas pas me croire, je suis devant un magasin de fourrures. Chéri, ils ont un vison ! Magnifique, de toute beauté, à un prix. Incroyable !
- Combien le vison, ma chérie ?
- Donné, mon amour, donné. 7000 Euros. Tu te rends compte ?
- Mais tu en as déjà des manteaux ma chérie !
- S’il te plaît, chéri, il est vraiment… Superbe !
- OK, OK. Vas-y, achète-le, ton vison !
- Oh, merci mon amour, dis, je ne veux pas t’embêter, mais tu sais, en passant devant le concessionnaire Mercedes tout à l’heure, j’ai vu leur dernier coupé. Il est beau ! Magnifique. En plus, j’ai parlé au vendeur, celui en exposition est tout neuf, intérieur cuir, peinture dorée… Je ne veux pas abuser de ta gentillesse, mais qu’en penses-tu ?
- Chérie, tu exagères, on a déjà des voitures !
- Tu m’avais promis un jour qu’on aurait un coupé !
- Combien, la voiture, ma chérie ?
- Tu ne vas pas me croire, mon chéri, ils nous la laissent à seulement 100 000 Euros, avec toutes les options !
- Bon, OK, OK, on a de l’argent, vas-y… Prend-la ta voiture !
- Mon amour, je t’aime, c’est merveilleux la vie avec toi ! Dis, j’abuse, mais tu te souviens de notre petit voyage sur la côte d’azur ? Tu te rappelles la maison des Cohen avec la piscine, le tennis ? Tu sais qu’elle est en vente ? Je l’ai vue en passant devant l’agence ! Et si on l’achetait pour avoir un pied-à-terre dans le sud ?
- J’y avais pensé déjà, oui ! Tu me dis qu’elle est en vente ?
- C’est vrai, chéri, tu y as pensé ? Je peux vraiment aller à l’agence ? Tu sais, elle n’est vraiment pas très chère, et quelle classe !
- Combien elle vaut ?
- Ils l’ont affichée à 4,2 millions, mon amour !
- Bon, tu y vas, de toute façon, j’ai de l’argent, autant le dépenser. Mais pas plus de 4 millions !
- Mon amour, c’est le plus beau jour de ma vie ! Tu es merveilleux, je t’aime, vivement ce soir !
- À ce soir, ma chérie.

Le gars raccroche, lève la main et crie :
- Il est à qui ce portable ?



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Aller à la page   <<        >>  
Modérateurs:aihla, Minitonia, Nowwhat, Yøg, Dobromir, Agroma, Freijana, Yinløng, Espérãnce

Allez à:     Retour en haut


Fil d’informations pour ce sujet: RSS 0.92 Fil d’informations pour ce sujet: RSS 2.0 Fil d’informations pour ce sujet: RDF
.